L'actu du Pacifique en bref

océan pacifique
L'actu en bref
Formation du cyclone Winston, le virus du Zika chez nos voisins australiens et tongiens et le rapport de la Communauté du Pacifique Sud sur le recours à l'importation de produits alimentaires dans les îles du Pacifique.

Le cyclone Winston

Un cyclone de catégorie 1 s'est formé entre le Vanuatu et les Îles Fidji. 
Baptisé Winston, il ne représente pas de menace, pour le moment, mais il pourrait se renforcer demain.
Cyclone Winston
©ABC - met.gov.fj

 
 

Le zika chez nos voisins

Australie
Une femme enceinte est atteinte du zika en Australie, dans le Queensland. C'est à l'étranger qu'elle a contracté le virus, affirment les autorités, sans préciser dans quel pays s'est rendue la jeune femme. Depuis 2014, 13 cas ont été recensés dans le Queensland, mais il n'y a pas eu de transmission locale du virus zika.
 
Aux Tonga
Le nombre de cas est en augmentation : 7 confirmés et 549 suspects. Une campagne d'élimination des nids à moustique a débuté. Les femmes enceintes craignent d'être atteintes par la maladie et celles qui le peuvent choisissent de quitter le royaume, rapporte Matangi Tonga.
 

Aux Îles Cook : les vols le dimanche maintenus

Le gouvernement préfère ignorer le résultat du référendum sur les vols le dimanche. L'an dernier, les habitants d'Aitutaki ont voté pour l'interdiction des voyages en avion le dimanche, jour sacré, qui doit être consacré à Dieu, selon eux.
C'est le Premier ministre, Henry Puna, qui avait choisi d'organiser un référendum sur la question. Mais depuis le vote, rien n'a changé, les avions continuent de voler le dimanche.
Le bureau du Premier ministre indique aujourd'hui qu'il n'y a plus de polémique, que les communautés d'Aitutaki ont réussi à s'entendre sur le sujet et qu'il n'y a donc pas lieu de changer quoi que ce soit.
 

Trop d’importation

Les îles du Pacifique importent trop de produits alimentaires. C'est ce qui ressort d'un rapport de la Communauté du Pacifique sur le commerce en Océanie entre 2010 et 2014.
Les pays de la région importent notamment « des boissons gazeuses, de l'alcool, et des céréales, qui pourraient être substitués par des produits locaux », souligne Sally-Ann Hughes, de la Communauté du Pacifique, interrogée par la radio nationale néo-zélandaise.

Le sucre des Fidji pourrait aussi alimenter toute la région, « alors qu'il est parfois importé de très loin », poursuit-elle. D'autres produits primaires « offrent un potentiel intéressant » pour les États insulaires, note la Communauté du Pacifique : le poisson, le bois, le cacao, l'huile de coco vierge et les plantes-racines.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live