nouvelle calédonie
info locale

Mobilisation du Soenc Nickel qui s’inquiète de la situation de la SLN.

social
Grève Soenc Nickel SLN Doniambo 180216
Les adhérents du Soenc Nickel mobilisés devant la SLN à Doniambo. ©NC1ere (Martine Nollet)
Le syndicat majoritaire avait lancé un mot d’ordre de grève générale sur les sites de la Société Le Nickel ce jeudi.  Il réclame une véritable stratégie pour sauver l’entreprise.
Les adhérents du Soenc Nickel dénoncent des « mesurettes » et une série de  décisions « lâches et inadaptées ».
Ils sont inquiets pour l’avenir de la société et entendaient se rappeler au bon souvenir de leurs dirigeants alors que se tenait le conseil d’administration d’Eramet à Paris.
 
A voir l'interview du député Philippe Gomès, administrateur du groupe ERAMET,à la sortie du conseil d'administration. Propos recueillis par Alain Jeannin. 

 

 

Pas touche aux acquis sociaux

S’ils se félicitent du soutien de 18 milliards annoncé par la maison mère en faveur de la SLN, les salariés s’inquiètent tout de même pour leurs acquis sociaux. Pas question pour eux de toucher à leurs primes ou à l’accord sur les intempéries.
La mobilisation était principalement  concentrée sur Doniambo.
La grève de ce jeudi a été en revanche peu suivie sur les sites de Thio, Kouaoua, Népoui, Tiébaghi et Poum. 
Physiquement, il n’y a pas eu de mobilisation devant les grilles des sites miniers. Les salariés syndiqués ont semble t il préféré prendre une journée, ou ajuster leurs quarts.


A voir ou à revoir le reportage télé de Bernard Lassauce et Maurice Segu

 

 
Publicité