Alerte tsunami : la Nouvelle-Caledonie montrée du doigt

environnement
sirène tsunami
A la demande des Ministères de l'Interieur, de  l'Ecologie et du développement durable  ainsi que du Ministère des Outremers, un rapport  de l'IGA (Inspection Générale de l'Administration) pointe certains retards dans l'information aux populations sur le dispositif d'alerte Tsunami.

Le PSR (Plan Submersion Rapide) a été lancé aprés la tempête Xinthia, qui a dévasté le littoral ouest de la France en 2010.
A partir de février 2015, une évaluation a été conduite dans les départements et collectivités d'outre mer. Le rapport final a mis en avant des faiblesses dans le PRV.
En Nouvelle Calédonie, c'est notamment l'information des populations en cas de Tsunami qui est pointée.
La mission ne s'est pas déplacée sur le territoire et a effectué son enquête à partir d'un questionnaire écrit.

A lire le rapport de l'IGA. Le chapitre consacré à la Nouvelle Calédonie en page 179.