Accompagner les étudiants en Parcoursup

éducation
parcoursup
©Caroline Antic-Martin

Malgré la crise sanitaire, des centaines d'étudiants calédoniens partiront cette année encore suivre des études en Métropole. Pour cela, il faut s'inscrire sur la plateforme Parcoursup, ouverte depuis le 20 janvier et faire beaucoup de démarches. La Province Sud les accompagne. 

Louis-Gilbert est titulaire d’un bac pro métallerie et souhaite faire un BTS en Métropole. Après un an de report pour cause de Covid, il est prêt, mais un peu dépassé par le nombre de démarches à entreprendre. Les animatrices de l’atelier du bureau d’information et d’aide aux étudiants font de leur mieux pour l’accompagner… "Elles me donnent des conseils sur les démarches, elles me montrent comment faire sur un dossier, trouver des logements, formuler des voeux sur Parcoursup. C'est mieux quand il y a quelqu'un à côté pour te prévenir comment ce sera là-haut, en France" confie Louis-Gilbert.

Prévenir et rassurer

D’autant que « là-haut », c’est effectivement compliqué. L’an dernier, cinq étudiants boursiers en partance, ont même renoncé.  

Le bureau d'informations et d'aides aux étudiants de la Province Sud fait une mise en garde au niveau des étudiants en leur disant que leur qualité de vie en Métropole, sera totalement différente de celle qu'ils trouvent actuellement en Nouvelle-Calédonie, c'est-à-dire port du masque, travail dans leur chambre universitaire, seuls devant leurs ordinateurs mais nous avons des étudiants qui sont déterminés à partir.

Marie-Jo Barbier, la présidente de la commission de l'enseignement de la Province sud

 

Jadis réservés aux seuls boursiers, ces ateliers sont ouverts depuis 2012 à tous les étudiants de la Province Sud. Les sessions d’1h30 sont proposées du lundi au vendredi sur réservation jusqu’au 8 avril, c'est-à-dire jusqu’à la date limite de validation des vœux sur Parcoursup. Parmi les questions récurrentes : les Calédoniens seront-ils pénalisés du fait qu’ils sont titulaires de l’ancien bac ? Réponse du vice-rectorat. 

"Ces candidats seront identifiés, seront repérés dans le dossier de l'étudiant et il n'y aura bien sûr, aucune différence dans le traitement de ces dossiers et dans le classement des établissements" explique Fabien Berteloot, chef des services d'affectation d'insertion et d'orientation au vice-rectorat. 

En moyenne, 500 Calédoniens partent chaque année suivre des études en Métropole. Ce chiffre sera-t-il en baisse en 2021 en raison de la crise sanitaire ? Réponse mi-juillet à la fermeture de la plateforme Parcoursup. 
 

Le reportage de Caroline Antic-Martin et David Sigal.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live