L'activité rugby peut reprendre en Nouvelle-Calédonie

sportncla1ère
Ecole de rugby, Nouméa, 2019
Une école de rugby à la rentrée 2019. ©NC la 1ere
Le 13 mars, pour cause de coronavirus, la Fédération française de rugby suspendait les compétitions et les entraînements, y compris des plus jeunes. Mais le comité de Nouvelle-Calédonie a réussi à faire entendre ses arguments : la nuit dernière, il a été autorisé à reprendre ses activités. 
Les rugbymen grands et petits de Calédonie peuvent retrouver le sourire. La Fédération française autorise en effet le comité local à reprendre ses activités, notamment les écoles de rugby, dès ce mercredi, avec l'assurance que la licence sera valide. La bonne nouvelle vient de tomber, comme le relate Marc Barré.
 

«La FFR a accepté une exemption»

«Avec le Covid-19, les choses changent beaucoup, il faut se tenir à l'affût de toutes les informations», commence le président du comité rugby de Nouvelle-Calédonie. «La FFR avait suspendu à partir de ce week-end toutes les compétitions sur le territoire national et [dans] les outre-mer, et avait donc suspendu les licences. Cette nuit, on a fait valoir notre droit particulier auprès de la FRR, qui a accepté de faire une exemption.»

Si on a un cas positif dans cinq jours, on arrêtera les compétitions. Si on n'a pas de cas positif, ce que l'on souhaite, eh bien, on continuera les compétitions.

 

«Jusqu'à nouvel ordre»

Marc Barré l'annonce donc : «Nous avons eu l'autorisation du directeur général, et un courrier de la ministre des Sports, qui confirme que la Nouvelle-Calédonie est toute à fait compétente pour l'organisation des manifestations sportives, avec la loi de pays du 13 mars 1999, et ce jusqu'à nouvel ordre. Si on a un cas positif dans cinq jours, on arrêtera les compétitions. Si on n'a pas de cas positif, ce que l'on souhaite, eh bien, on continuera les compétitions.» 

Ecoutez Marc Barré joint par William Lecren : 

Rugby autorisé, Marc Barré


D'abord la décision de la FFR :
Et ici l'annonce du comité rugby.