nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref de ce jeudi 29 mars 2018

l'actu du matin
L'essentiel de l'actualité avec les fortes pluies qui sévissent sur une grande partie du pays : routes bloquées; radiers inondés, écoles et cantines fermées. A Paris, le G10 au complet a repris le chemin du dialogue.
Paris : retour à la table des discussions
Mercredi, le comité des signataires a trouvé un consensus sur la question qui sera posée lors du référendum le 4 novembre prochain. Edouard Philippe l'a annoncé à l'issue des 17 heures qu'aura duré le rendez-vous. Après validation du Conseil d'Etat, elle devrait donc être formulée ainsi :
"Voulez vous que la Nouvelle Calédonie accède à la pleine souveraineté et devienne indépendante".
Parmi les autres compromis importants trouvés lors de ce comité des signataires, une nouvelle formule pour le groupe de travail sur l'avenir - ex G10.
Le G10 au complet était donc réuni cette nuit. Un groupement sur le chemin de l'avenir remanié par le Premier Ministre pour éviter une nouvelle explosion et renouer le dialogue. 


Fortes précipitations sur tout le pays
Elles seront particulièrement intenses sur la Côte Est. Les communes entre Thio et Ouégoa sont depuis mercredi soir en vigilance "rouge fortes pluies et Orages".
Le reste de la Grande Terre et les Loyauté en vigilance "Orange",  Bélep, Kunie en vigilance "jaune".
  • Sur Canala plusieurs routes sont impraticables en raison des inondations ou d'éboulements, conséquences plusieurs tribus sur la commune sont isolées. A Nakéty les activités sur mines ont dû être interrompues.
  • A Thio et Canala les établissements scolaires seront encore aujourd'hui.
  • A Pouébo et à Poindimié, il n'y aura ni ramassage scolaire, ni cantine jusqu'à nouvel ordre.
  • A Kouaoua, la mairie a annoncé que les maisons communes des tribus sont ouvertes pour ceux qui ont besoin d'un abri.
La Côte Est n'est pas la seule touchée, à Bourail, la RT1 est coupée au Nord du village au lieu-dit la Cigogne et à Bogen au Sud. Les axes secondaires sont aussi coupés. Les transports scolaires sont annulés sur toute la commune pour la journée. Des hébergements d'urgence ont été mis en place :
  • au camp militaire de Nandaï pour le secteur Nord ;
  • à la salle polyvalente pour le centre du village ;
  • au foyer Néméara pour le col des Roussettes.
Même chose à Poya, pas de ramassage ni de cantine. Côté hébergement : les salles communes dans les tribus, les salles des fêtes à Népoui et la salle de la Mairie au village sont mises à la disposition de la population.

Perturbations aussi dans le Grand Nouméa.
Païta, Radier Karikaté submergé. éboulements en train d'être géré au sommet du col des pirogues.


STOP aux violences faites aux femmes
Près de 150 personnes, femmes et hommes ont marché dans les rues de Boulouparis ce mercredi matin contre les violences. Le viol barbare d'une jeune femme de Canala, il y a une quinzaine de jours a motivé une grande partie des participants.
Cette mobilisation était organisée par l'association des femmes de Kouergoa. D'autres mobilisations contre les violences sont prévues, notamment devant le congrès à Nouméa, le 12 avril.


Justice: un double meurtre et tentatives de meurtres aux assises
Un drame jugé depuis hier et sur trois jours aux assises : un homme est accusé d'un double meurtre et de tentatives de meurtre. Un drame sur fond de conflit foncier entre le clan des Bati et celui des Kabeu.


Hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame
Drapeaux en berne et minute de silence observée ce mercredi 28 Mars au  gouvernement à Nouméa. La Nouvelle-Calédonie  s'associe également à l'hommage national rendu au lieutenant-colonel Beltrame.
Une cérémonie d'hommage aux victimes des attentats de Trèbes et à la mémoire du lieutenant-colonel Arnaud BELTRAME s'est déroulée hier soir vers 17h00 à la caserne Meunier.
Ouverte au public et elle a été présidée par  le Secrétaire général du Haut-commissariat. Elle s'est terminée par une minute de silence.

Essence : légère baisse
Légère baisse du prix de l'essence en avril, qui passe de 136,9 francs à 136,3 francs, soit - 0,6 francs par litre.
Côté gazole, on passe à 112,9 francs par litre au lieu de 113 francs en mars soit - 0,1 franc.
Le prix de la bouteille de gaz moyenne baisse également de 2%.


Publicité