Aider les plus démunis mais aussi leurs animaux de compagnie

solidarité
animal action
©Coralie Cochin

L’association Animal Action en a fait l’une de ses résolutions pour cette nouvelle année. Dès mardi 5 janvier, les bénévoles vont se joindre chaque semaine aux maraudes de l'association Un sandwich pour autrui.

Ces tournées caritatives sont organisées le mardi soir, à la rencontre des sans-abris et des habitants des squats de l’agglomération nouméenne. Objectif : apporter un peu de réconfort, de bonne humeur, et de quoi manger… à ceux qui en ont besoin. Sans oublier leurs compagnons les plus fidèles, grâce à la participation, cette année, d’Animal Action.
 
"Dans un premier temps, on va faire tout ce qui est "bobologie", donc les petits soins, le déparasitage, les vermifuges, anti-puces et on va voir ceux qui ont besoin d'être nourris. On va donc leur proposer stérilisation et identification, pour limiter le nombre de malheureux sur le territoire" explique Virginie, une bénévole.


L’association lance un appel aux dons

glacière don animal action
©Coralie Cochin

Une glacière a été mise à disposition, à la clinique vétérinaire, de la Vallée-des-Colons. "Il va nous falloir des croquettes, de l'anti-parasitaire, du vermifuge et on va bien évidemment ne pas s'occuper que de la partie animale... l'humain est aussi très important donc on demande aux gens s'ils peuvent faire des dons de jambon pour faire les sandwichs parce qu'on va commencer par faire les sandwichs, qui seront distribués ensuite" explique la bénévole.

 
Casser les clichés
Pour les bénévoles d’Animal action, ces maraudes sont l’occasion de faire de belles rencontres mais aussi de tordre le cou aux idées reçues…
 
"Les SDF sont souvent décriés comme étant des personnes maltraitantes pour leurs animaux... mais on a les a déjà rencontrés et travaillés avec eux. Souvent ce sont des personnes qui ont leur animal comme seul lien, leur seul ami et souvent ils les aiment vraiment beaucoup. Souvent c'est un manque de connaissance des réels besoins de l'animal qui font que dans certains cas, c'est compliqué"  raconte Virginie.
 
La première maraude de l’année aura lieu mardi 5 janvier. En plus des dons, les bonnes volontés sont aussi les bienvenues pour prêter main forte aux bénévoles.