Aircalin : zoom sur la situation financière de la compagnie

transports
Aircalin : un bilan moins catastrophique
©NC1ère
Dans un entretien accordé à l’AFP, Didier Tappero, le directeur général de la compagnie a annoncé que le bilan 2021 d’Aircalin sera moins catastrophique que prévu.

Le plan de sauvegarde d'Aircalin semble porter ses fruits. Le bilan 2021 d’Aircalin sera moins catastrophique qu’attendu. C’est ce qu’a déclaré le directeur général de la compagnie à l’Agence France Presse, alors que le transporteur cherche actuellement des financements pour se relancer. 

Pour surmonter la crise. Aircalin avait estimé qu’il lui fallait 7 milliards 200 millions CFP, l’an dernier, la compagnie a donc eu recours à un prêt garanti par l’Etat à hauteur de 4 milliards 800 millions. Elle avait annoncé également le recours à un prêt de plus de 2 milliards auprès de ses actionnaires, dont le gouvernement calédonien qui détient 99 % du capital.

Une réorganisation qui fait ses preuves

En interne, Aircalin a opéré aussi une réorganisation. Un plan de départ qui a concerné 100 de ses 500 salariés. Et des baisses de salaires. En 2020 toujours, La compagnie avait annoncé des efforts d’investissement avec le report de la livraison de ses A320 Néo.

Un plan de sauvegarde qui a été combiné, durant la crise, à des exploitations de vols réquisitionnés par le gouvernement local dans le cadre de la continuité territoriale avec l’Hexagone et du transporteur de fret. La compagnie a aussi répondu à des appels d'offres de charters. Toutes ces mesures auraient permis de limiter la casse. Pour Didier Tappero, L'exercice actuel sera "meilleur" qu'anticipé il y a quelques mois.

Un résultat net certes en perte, mais moins élevé que ce qu'on anticipait, avec une situation de trésorerie qui ne sera pas catastrophique à court terme. (...) 2022 sera une année extrêmement délicate parce qu'il va falloir financer cette reprise, mettre un programme de vols avec des recettes unitaires à la baisse, avec un trafic qui va être à la peine.

Didier Tappero, directeur général de la compagnie

Selon l’AFD, Aircalin cherche désormais des financements pour se relancer. Une relance qui s’évaluerait à plus de 3 milliards 360 millions de francs. 

Un reportage de Dave WAHEO-HNASSON :

©nouvellecaledonie