Séisme aux îles Kermadec : les côtes calédoniennes doivent être évacuées [MAJ]

catastrophes naturelles
Un pompier évacue les plages en prévision du tsunami
Un pompier évacue les plages en prévision du tsunami ©Sheima Riahi

Tous les Calédoniens doivent quitter le littoral. Une vague de 1 à 3 mètres est attendue à 10h ce matin, après un séisme aux îles Kermadec. La sécurité civile procède actuellement à l'évacuation de tout le monde. Elle conseille d'évacuer et de cesser toutes activités nautiques. 

[MISE À JOUR 11H30]

La première vague a touché Maré vers 10h ce vendredi matin, elle était de 30 cm d'amplitude. Après quoi, des petites vagues ont continué d'arriver.... À Thio, on a enregistré une vingtaine de centimètres d'amplitude, à Port-Vila, au Vanuatu, 20 centimètres également, Tanna 80 cm... et à Norfolk, la plus importante, 1 mètre. 
 

Séisme de 8,1 

Un séisme de magnitude 8,1 près des Kermadec, au large de la Nouvelle-Zélande, s'est produit tôt ce vendredi matin. Le séisme a été précédé de secousses de 7,4 et 6,9 dans la même région. Le Centre d'alerte au tsunami du Pacifique a mis en garde contre des vagues potentiellement dangereuses en Nouvelle-Zélande, à Tonga, aux Samoa, aux îles Cook, aux Fidji, ainsi qu'à Wallis et Futuna, notamment.

carte tsunami
©Hélène Grimault

Sirènes déclenchées en Calédonie

Selon la sécurité civile, en Calédonie, les sirènes d’alerte tsunami se sont déclenchées ce matin sur le territoire. 64 sirènes au total, qui ont sonné à 7h34. 
Une vague de 1 à 3 mètres est attendue à 10h ce matin sur les côtes calédoniennes. Les habitants doivent quitter le littoral. La sécurité civile procède actuellement à l'évacuation de tout le monde. Elle conseille d'évacuer et de cesser toutes activités nautiques, avant 9h30. La zone évacuée est une bande de 300 mètres à partir du littoral. Les parents ne doivent pas récupérer les enfants dans les écoles, les établissements se chargent de leur sécurité en les mettant à l'abri. La prudence est de rigueur jusqu'à la fin de l'alerte prévue dans l'après-midi.

Numéro d'urgence : 05.05.05.


La sécurité civile indique qu'il s'agit d'un évènement rare, qui ne s'était pas produit en Nouvelle-Calédonie depuis 50 à100 ans.

Ce n'est pas à prendre à la légère, une vague de 30 cm est capable de nous faire tomber, imaginez si elle fait de 1 à 3 mètres...

Capitaine Alexandre Rossignol, sécurité civile


Plusieurs vagues

Selon le spécialiste de l'IRD, il devrait y avoir plusieurs vagues pendant plusieurs heures car "nous sommes à marée montante". À 9h45, une bouée située aux îles Norfolk devrait pouvoir indiquer la hauteur de la vague. 15 à 20 min plus tard, la Calédonie devrait être concernée.
 

Recommandations


Il est recommandé :

  • d’évacuer le littoral sur l’ensemble de la Nouvelle-Calédonie, y compris Nouméa : plages, mises à l’eau, mangroves, ports, et de cesser les activités marines et terrestres sur les côtes.
  • aux occupants de bâtiments en front de mer de monter au 1er étage,
  • de laisser ses enfants à l’école, ils sont pris en charge par leur établissement.
  • stopper toutes les activités nautiques et portuaires

Le littoral évacué


A Lifou, les écoles ont été évacuées et les habitants se dirigent vers les hauteurs. À la baie des citrons, les sauveteurs sortent les baigneurs de l'eau. 

baie des citrons drapeau rouge tsunami
la baie des citrons évacuée ©S.Chenais

 


Les écoles évacuées à Nouméa