publicité

Assises des Outre-mer: la jeunesse calédonienne sous tous les angles

Entre octobre 2017 et avril 2018, plus de 250 personnes ont participé à des ateliers destinés à faire émerger des projets autour de la jeunesse calédonienne. Les travaux imaginés pendant ces cinq mois d’assises ont été restitués ce vendredi, au centre Tjibaou.

© Martine Nollet
© Martine Nollet
  • Martine Nollet, Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel (CM)
  • Publié le , mis à jour le
8 projets calédoniens distingués lors des assises des outre mer ont été présentés aux acteurs institutionnels et associatifs au centre culturel Tjibaou. Depuis 5 mois plus de 250 personnes ont participé à des ateliers pour faire émerger des projets autour de la jeunesse.
 

Des annonces pour la jeunesse

Réfléchir aux besoins de la jeunesse tel était l’objectif des assises des Outre-mer en Calédonie. Parmi les projets retenu : la création d’un internat de la réussite,  d’un établissement d’enseignement adapté, ou encore d’une mission jeunesse. 
Les enfants placés sous protection judiciaire avec des troubles de comportement seront mieux pris en compte. Parmi les projets, la création d’un institut thérapeutique éducatif et pédagogique qui répond à un véritable besoin. 
Pour lutter contre la délinquance, il a été proposé la création d’une structure éducative contenante pour les mineurs. Des projets prioritaires financés en partie par l’Etat. 
Déjà actée, la création d’un service militaire adapté supplémentaire à Bourail ou encore d’une brigade de protection des familles au sein de la gendarmerie. Des projets qui viennent soit renforcer l’existant ou répondre à des besoins. 

Le constat  met en lumière une bonne prise en charge sur le plan éducatif ou pédagogique.  Un bémol toutefois, sur le manque de structures pour accueillir les jeunes en difficulté et en troubles psychiatriques.
Le bilan de Thierry Lataste, le Haut-Commissaire de la République.
 

Aider la jeunesse en voie de déscolarisation 

La jeunesse, un enjeu d’avenir, ils sont tous d’accord pour le confirmer mais qu’en est-il réellement pour eux ? Ces assises étaient particulièrement axées sur la prise en charge des jeunes en voie de déscolarisation, la tranche des 16/18 ans.
Nadège Faivre, 3ème vice présidente de la Province Nord, est originaire de Pouembout. Elle base ses espoirs sur la jeunesse et cette vision pays.
 

Des projets récompensés

Soubama Mapou fait partie de cette jeunesse. Elle a participé au forum des assises des Outre-mer, ce qui lui a permis d’avoir une certaine reconnaissance grâce à son projet Gardenia Cosmeti. Créé en 2016, il consiste à valoriser les savoirs traditionnels, la biodiversité, les déchets végétaux, à partir d’un procédé d’extraction innovant et respectueux de l’environnement. 



Le compte-rendu de Brigitte Whaap et Nicolas Fasquel 
RESTITUTION ASSISES OUTREMERS
Retrouvez la synthèse des assises des Outre-mer en Nouvelle-Calédonie : 

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play