nouvelle calédonie
info locale

L’association Valentin Haüy célèbre ses 40 ans en Nouvelle-Calédonie

handicap
Association Valentin Haüy
©NCla1ère
L’association Valentin Haüy fête son quarantième anniversaire cette année. Bénévoles, adhérents et membres de l’équipe étaient réunis ce mercredi soir. L’occasion de mettre en lumière les actions de l’association.
Ce mercredi soir, le président de l’association Valentin Haüy Richard Fournier a dressé le bilan de l’action de l’AVH. « On a permis à beaucoup de personnes, certaines de trouver un travail, beaucoup de se remettre dans le tissu social, de ne plus être isolé, et chacun de nous depuis les quarante ans a amené une pierre à l’édifice ». 
Richard Fournier qui a aussi de l’ambition pour l’avenir : « Les projets, c’est de pouvoir faire de la formation professionnelle, du CP jusqu’en Terminale, il y a tout de même des enseignants spécialisés pour la malvoyance et la non-voyance ». 
 

« Une canne blanche dans la vie des malvoyants »

Jean-Michel Gowet est malvoyant depuis sa naissance, il témoigne sur son parcours.
« L’association, c’est un peu comme une canne blanche dans la vie des malvoyants. J’ai connu l’association en 1982, j’ai intégré une classe spécialisée pour malvoyants. Heureusement qu’il y a eu cette étape là dans la vie pour moi et plusieurs de mes camarades parce que çà nous a permis après de suivre une scolarité qui me permet d’avoir un emploi aujourd’hui. »
Le chemin est long, il reste encore beaucoup à faire estime Virginie Antoine, coordinatrice : « Au début, c’était juste un petit accueil et aujourd’hui on est vraiment dans l’accompagnement des personnes, en leur proposant des activités, en lui proposant un suivi individuel, en faisant des actions de sensibilisation auprès du grand public ».
Association Valentin Haüy
©Martine Nollet
 

« Donnez avec le coeur »

L’AVH compte soixante adhérents, six permanents et une trentaine de bénévoles comme Marie Brigitte Bejan, très impliquée.
« La première des choses que l’on peut partager avec ces gens, c’est de les écouter, et à moi, çà m’apporte énormément. Je me dis parfois : va te plaindre encore, tu n’as pas honte ? On ne donne jamais assez. Donc le message est donnez tant que vous pouvez, et en plus, quand vous donnez, ne comptez pas… Donnez avec le coeur ».
L’association espère quelques avancées comme le remboursement de la canne blanche.
 

Portrait

A l’occasion des 40 ans de l’association Valentin Haüy, rencontre avec Marie-Angèle Kabeu, non-voyante depuis 2003. Elle a accepté de raconter son histoire et son quotidien.
Le reportage de Natacha Cognard et Carawiane Carawiane 
©nouvellecaledonie
Publicité