publicité

Au Médipôle, la chirurgie se pratique aussi sous hypnose

En Nouvelle-Calédonie, de plus en plus d'opérations chirurgicales sont pratiquées sous hypnose. Par exemple pour un prélèvement d’ovocytes en douceur, comme dans ce reportage.

Au CHT, certaines interventions se pratiquent sous hypnose. Une technique médicale parfaitement codifiée et qui demande une formation en Europe. © Laura Schintu NC 1ERE
© Laura Schintu NC 1ERE Au CHT, certaines interventions se pratiquent sous hypnose. Une technique médicale parfaitement codifiée et qui demande une formation en Europe.
  • Karine Arroyo (S.R)
  • Publié le
L’hypnose médicale n'a rien à voir avec les spectacles pour des hypnotiseurs qui endorment une salle entière. Ce sont des techniques parfaitement codifiées qui demandent une formation, soit en Métropole, soit en Belgique. En Nouvelle-Calédonie, trois médecins et une infirmière sont actuellement formés à l'anesthésie hypnotique. Intérêt de la technique : les patients, plus détendus, vivent leur opération de manière plus active, les organismes sont allégés en produits anesthésiants, et la récupération post-opératoire est bien plus rapide.

« L’hypnose est un état de veille dont notre cerveau a l’habitude, ce n’est pas un état de sommeil » 


Si la majorité des patients peuvent se faire hypnotiser dans un cadre médical, toutes les opérations chirurgicales ne sont pas éligibles à cette technique. «Il faut bien cibler les opérations mais tout le monde est hypnotisable. C’est comme lors d’un trajet en voiture, lorsque vous conduisez vous pensez à autre chose, votre esprit s’échappe. Vous êtes dissociés mais par contre vous revenez à vous. L’hypnose est un état de veille dont notre cerveau a l’habitude, ce n’est pas un état de sommeil », résume Mariannick Ilias, infirmière anesthésiste.
 

Karine Arroyo et Laura Schintu ont assisté à une intervention, un prélèvement d’ovocytes tout en douceur

OPERATION SOUS HYPNOSE MEDICALE

Pour en savoir plus sur cette pratique médicale, rendez-vous ce samedi soir à 19h30 dans votre journal télévisé. Yvan Avril recevra le Docteur Eric Le Mière, médecin anesthésiste-réanimateur au CHT.

Eric Le Mière, médecin anesthésiste-réanimateur et Mariannick Ilias, infirmière anesthésiste pratiquent l'hypnose médicale. © Laura Schintu NC 1ERE
© Laura Schintu NC 1ERE Eric Le Mière, médecin anesthésiste-réanimateur et Mariannick Ilias, infirmière anesthésiste pratiquent l'hypnose médicale.

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play