Avec "Quel produit", l'UFC que choisir souhaite aider les consommateurs à mieux faire leurs courses

consommation
UFC que choisir présentation application
©Nadine Goapana / Nc la 1ere

Produits sains ou allergènes… Les informations concernant les articles de grande consommation sont accessibles en un clic, grâce à une application pour smartphone. Mise en place par l’UFC que choisir, ses bénévoles en ont fait la promotion ce lundi, dans les grandes surfaces.

Vous les avez peut-être croisés ce lundi 17 mai en faisant vous courses. Les bénévoles de l’Union de défense des consommateurs, l’UFC-Que Choisir, étaient présents dans plusieurs grandes surfaces du Grand Nouméa, à l’occasion des 70 ans de l’association. Un anniversaire national, mais en Nouvelle-Calédonie, l’UFC existe depuis 1974. 

"Une application indépendante et gratuite"

L’occasion de présenter une application sur téléphone portable "indépendante et gratuite", pour comparer les produits de grande consommation : alimentaires, cosmétiques et ménagers. Sel, sucre, ou encore matières grasses… la classification se fait par couleur : du vert au rouge. "Quel produit", c’est son nom, détaille les composants, mais aussi les additifs. Un outil évolutif auquel les consommateurs peuvent contribuer, la base de données peut être enrichie avec des produits locaux.

Quel produit UFC
©Stephanie Chenais / Nc la 1ere

 

"L'intérêt, c'est d'avoir l'information rapidement"

"Elle permet, rien qu’en scannant le code barre d’un produit sur un emballage, d’avoir des informations le concernant, explique Régi Etaix-Bonnin, membre de l’association qui l'utilise au quotidien. Par exemple, si vous cherchez des produits pauvres en sucre, vous pourrez faire des comparaisons de tous les types de produits. L’intérêt, c’est d'avoir l’information rapidement."

Une application bien accueillie par les consommateurs comme Nicole, séduite par sa simplicité et sa gratuité. "Comme ça on peut vraiment choisir les produits les meilleurs et ceux, qui contiennent moins d’additifs et moins de colorants", se réjouit-elle.

Au-delà de cette application, les bénévoles en ont profité pour présenter les missions de l’association, qui compte plus de 70 membres actifs sur le territoire, comme Alain Tapping. "Les grands volets, ce sont toujours les mêmes : les relations propriétaire/locataires,mais aussi les banques, les assurances et tout ce qui concerne la réparation automobile". Au total, plus de 500 litiges sont suivis chaque année en Nouvelle-Calédonie par l’association.

À noter qu’une autre application de l’UFC Que Choisir "Quel cosmétic", permet de comparer les produits de beauté.

Le reportage de Nadine Goapana et Louis Perin :