Les boutiques solidaires prêtes pour la rentrée

solidarité
Vesti'boutique 2
©Nicolas Fasquel
Jusqu’au 31 janvier l’association Saint-Vincent-de-Paul brade une partie des vêtements à 100 francs dans ses trois boutiques d’occasion. 
100 francs le haut pour femmes, défiant toute concurrence, la société Saint Vincent-de-Paul a lancé son opération de déstockage le 15 janvier. Un bon moyen de faire de la place avant la rentrée scolaire assure Martine Boisgontier, bénévole de l’association Saint-Vincent-de-Paul. « L’opération 100 francs c’est pour arriver à changer le stock que nous avons, pour pouvoir ressortir d’autres vêtements et faire profiter un maximum les gens. On prévoit la rentrée scolaire qui arrive, je pense que c’est la bonne période ». 
Vesti'boutique
©Nicolas Fasquel

Dans les trois vesti’boutiques de la Vallée-du-tir, de Ducos et de Païta, les clientes viennent faire des affaires et à Ducos, chacune à ses raisons de faire le choix de l’occasion. « Depuis quelques temps je suis adepte des friperies, je trouve que c’est un bon moyen de recycler des vêtements dans une démarche anti-gaspillage. C’est une belle chose », assure l’une d’entre elle. 

Une opération qui se poursuit jusqu’au 31 janvier, dans les trois vesti’boutiques de l’association. 

Le reportage d'Anne-Claire Lévêque et Nicolas Fasquel dans la vesti'boutique de Ducos.
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live