nouvelle calédonie
info locale

Brèves du Pacifique

actu en bref
breves du pacifique
En bref ce qui fait l'actualité de ce vendredi 30 septembre dans le Pacifique.

Les peines ont été prononcées au Vanuatu

11 anciens ministres et députés ont été condamnés à de la prison ferme pour délit d'entrave à l'exercice de la justice. 
 
Pipite Marcellino, l'ancien président du Parlement, conduit en prison en octobre 2015.
Pipite Marcellino, l'ancien président du Parlement, conduit en prison en octobre 2015. ©H Bule

Pipite Marcellino, l'ancien président du Parlement, est condamné à quatre ans de prison supplémentaire, Tony Nari, ex-ministre des Travaux publics, à trois ans et demi. Les autres condamnés écopent de deux ans et trois mois à deux ans et demi de prison supplémentaire. Seul un avocat a été condamné à une peine de prison avec sursis.
Les faits remontent à octobre 2015 : alors que le vice-Premier ministre de l'époque, Moana Carcasses, et 13 autres élus venaient d'être condamnés pour corruption, l'un d'entre eux, le président du Parlement, Pipite Marcellino, avait profité de l'absence du président de l'archipel pour gracier tout le monde. Leur répit fut de courte durée : dès son retour au Vanuatu, le président Baldwin Lonsdale a révoqué les grâces. 
Ces nouvelles peines allongent le temps qu'ils doivent passer en prison, puisque ces anciens ministres et députés ont déjà été condamnés pour corruption et sont emprisonnés depuis près d'un an. 
Précisons que Moana Carcasses, Steven Kalsakau et Serge Vohor ne sont pas condamnés pour entrave à l'exercice de la justice ; ils n'ont pas participé à la réunion lors de laquelle l'idée de « s'auto-gracier » a été discutée.
 

 

 Îles Cook

« C'est un premier pas concret dans la mise en place d'une industrie minière sous-marine », se félicite Mark Brown, le ministre des Finances. Une entreprise américaine, Ocean Minerals, vient de se voir accorder une licence d'exploration. D'après leCook Islands News, cela lui donne le droit d'étudier une zone d'environ 12 000 kilomètres carrés contre une redevance mensuelle, dont le montant n'est pas précisé. Le directeur de cette entreprise créée cette année, Ron Rose, précise que ce ne sont pas tant les nodules de manganèse qui l'intéresse que les sédiments situés en-dessous. Il espère trouver de fortes concentrations de deux types de terres rares : le scandium et l'yttrium.
Le ministre des Finances des Îles Cook affirme que jusqu'à présent, l'archipel s'est focalisé sur« l'élaboration d'un cadre légal et fiscal et a fait très attention à la question de la gestion environnementale ». Le Programme régional océanien de l'environnement (PROE) vient d'ailleurs de publier de nouvelles directives sur l'évaluation environnementale pour aider les pays de la région à faire face au développement du tourisme et du secteur des transports, mais aussi aux volontés d'exploitation minière des fonds marins.
 
Publicité