publicité

Budget: la Polynésie se serre la ceinture et confirme la "pause fiscale"

Nuihau Laurey a rendu sa copie. La semaine dernière, le ministre du budget a déposé le Débat d’Orientation Budgétaire 2016 sur le bureau du président de l’Assemblée, Marcel Tuihani. Il sera examiné par les élus à la fin du mois. Le DOB définit les priorités du gouvernement.

© Polynésie 1ère
© Polynésie 1ère
  • Pierre Emmanuel GAROT avec Axelle MESINELLE et Alexandre LEQUERE
  • Publié le , mis à jour le

Le budget 2016 du pays sera dans la continuité du précédent 

Objectif: atteindre une baisse de 3,5% des dépenses de fonctionnement.
Dans l’administration par exemple, le gouvernement espère économiser au minimum 200 millions de francs grâce notamment à des départs à la retraite non remplacés. Les réformes nécessaires du système de santé et de la protection sociale généralisée sont maintenues.
 

Priorité au logement social

Parmi les autres orientations, le soutien à la commande publique notamment dans le logement social.
Le Pays veut moins s’endetter tout en augmentant les dépenses d’investissement. Il fait aussi le pari de la croissance et compte amplifier la reprise de l’activité économique en favorisant davantage la création d’emploi.
Mais lucide, il indique qu’au niveau des grands projets, seul le chantier de Hao pourrait débuter l’année prochaine.
Les satellites seront mises à contribution pour renflouer les caisses… un juste un retour des choses, au regard des sommes investies les années passées.
Quant à la pause fiscale, elle est confirmée, et ce pour donner plus de visibilité aux acteurs économiques.
 

Points de repères

Les recettes fiscales devraient augmenter de 1,5% l’année prochaine.
La dette du Pays va s’établir au 31 décembre à 92,171 milliards de FCP.
 
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play