Calédoniens ailleurs : Cédric Sibane Toukirane fait vivre l’héritage des guerriers du Pacifique

diaspora
Calédoniens ailleurs : Cédric Sibane Toukirane fait vivre l’héritage des guerriers du Pacifique
Le Calédonien est militaire au sein de l'armée de terre depuis 2 ans ©Cédric Sibane Toukirane
De nombreux jeunes font le choix de quitter la Nouvelle-Calédonie. Etudes, formation, recherche d’emploi, envie d’ailleurs, les raisons sont multiples. Mais qui sont ces Calédoniens qui tentent l’aventure ailleurs ? Cette semaine, Cédric Sibane Toukirane, militaire.
« Dans l’armée, je retrouve des valeurs communes à celles de Nouvelle-Calédonie et du Pacifique : le courage, l’entraide, la fraternité. » Cédric est militaire dans l’armée de terre. En s’engageant pour servir son pays, ce champion de kickboxing fait vivre l’esprit qui a animé les plus grands guerriers d’Océanie.

Le jeune homme est Breton par son père et Calédonien d’origine javanaise par sa mère. En métropole, le métis grandit entre ces deux cultures et le revendique, lui qui ne quitte jamais son petit tiki accroché autour du cou. Descendant d’une famille de militaires, Cédric a toujours voulu intégrer l’armée. « Ce métier est ma passion et puis j’aime cette idée de protéger la France ». Mais avant d’y faire carrière, le sportif fait ses classes à l’INSEP grâce à ses performances en taekwondo. Diplômé d’une licence puis d’un master de sport, le Calédonien se classe troisième aux championnats de France catégorie Espoir en 2010. Cédric multiplie dans le même temps les stages militaires avec les troupes de marine.  Alors que son rêve olympique lui échappe faute de résultats satisfaisants, il se tourne vers une autre discipline, le kickboxing, et s’engage dans l’armée de terre à 24 ans.  
Le militaire est champion de kickboxing catégorie amateur
Le militaire est champion de kickboxing catégorie amateur ©Cédric Sibane Toukirane
Deux ans plus tard, le militaire est sous-officier moniteur de sport. Basé en région parisienne, il enchaine les récompenses dans sa discipline en catégorie amateur. En 2015, il est double champion du monde WFC en kickboxing et en K-1 (une forme de kickboxing d’origine japonaise ndlr).  En 2016, Cédric est champion du monde de full contact, toujours en catégorie amateur, et se classe deuxième aux mondiaux de Genève en K-1. Le jeune homme, dont la famille est installée à La Foa, espère la saison prochaine monter en seconde division et conserver ses titres de champion du monde. Depuis plusieurs mois, Cédric est sponsorisé par Aito, Guerriers du Pacifique, un site qui met en valeur les militaires français originaires d’Océanie. « Avec Aito, il y a cette idée de promouvoir la figure du guerrier du Pacifique ». Au sein de l’armée,  le « prof de sport des militaires »  côtoie au quotidien ces combattants océaniens. C’est une chance pour lui de pouvoir se retrouver entre Calédoniens et de compter les uns sur les autres. « Les militaires Calédoniens font vivre la culture du pays au sein de l’armée par leurs histoires, leur vécu. Grâce à eux, il y a un véritable esprit de famille et de communion entre les militaires du Pacifique ». A 26 ans, le jeune homme souhaite partir sur le terrain. « Non pas pour faire la guerre mais pour défendre les valeurs de la France à l’étranger ».  Dans le futur, Cédric rêve de partir protéger la terre de ses aïeuls, la Nouvelle-Calédonie. 

Regardez le sous-officier Cédric parler de l’esprit d’union qui anime les militaires Calédoniens : 
Calédoniens ailleurs : Cédric Sibane Toukirane fait vivre l’héritage des guerriers du Pacifique
par Ambre LEFEIVRE 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live