nouvelle calédonie
info locale

Chasse : les règles de sécurité à respecter

chasse
Chasse
Après le terrible épisode survenu ce lundi lors d'une chasse à Pouembout, le directeur de la Fédération de la Faune et de la Chasse de Nouvelle-Calédonie nous rappelle les règles en œuvre sur le territoire. 
« À chaque moment, lorsque l’on manipule son arme, il faut faire attention à ce qu’elle ne soit pas dirigée vers des personnes »​​​​, lance Pascal Fort, directeur de la Fédération de la Faune et de la Chasse de Nouvelle-Calédonie. Après le terrible épisode survenu ce lundi à Pouembout laissant un homme blessé aux deux jambes, le spécialiste le martèle : il est important de suivre des règles lorsque l'on manipule une arme à feu. « Il faut penser à chaque moment que son arme peut être chargée, et donc la manipuler en ayant conscience de ça. Ce qui est primordial, c’est qu’il n'y ait pas d’accident. Il faut aussi être visible, porter des effets fluorescents et savoir se signaler aux autres chasseurs et aux éventuels promeneurs ». 


Accidents domestiques


Selon le président de la fédération, la plupart des accidents sur le territoire sont des incidents domestiques. « Lorsque l’on a une arme, il faut prendre conscience qu’elle est faite pour tuer. Lorsque l’on en a une à la maison, il faut bien sûr qu’elle soit déchargée, vide de toutes ses munitions et rangée dans un endroit comme un coffre. Si l’on a pas de coffre, il faut démonter les parties de sécurité de l’arme, de manière à ce qu’elle soit inutilisable ».

Pascal Fort, Directeur de la Fédération de la Faune et de la Chasse de Nouvelle-Calédonie, au micro de Clarisse Watue:

Pascal Fort Interview

 

Manque de statistiques


Le chef de file de la fédération locale le déplore, il y a un véritable manque de données statistiques en matière d'accidents de chasse sur le Caillou. « On a coutume de dire que sur le territoire il n’y en a pas beaucoup, c’est faux car on n’a aucune idée de ce qu’il se passe tous les week-end dans la nature avec les accidents de chasse ». 

Selon le spécialiste, en Métropole, il y a obligation par les fédérations de chasse départementales de déclarer le moindre incident, « or en Nouvelle-Calédonie, il n'y en a aucune ». Le manque d'information en la matière est également conséquent. « Avoir des statistiques, ça pourrait permettre d'avoir une vision globale sur la chasse et de modifier des choses ou d'en appliquer d'autres », explique le professionnel. La fédération calédonienne propose des formations gratuites sur les règles de sécurité à suivre lors d’une partie de chasse. Elles sont organisées une fois par mois. La prochaine a d’ailleurs lieu fin janvier.  
 

Pascal Fort Interview 2


Plus d'informations sur le site de la Fédération de la Faune et de la Chasse de Nouvelle-Calédonie : http://www.ffcnc.nc/.
Publicité