Avec « Choose New Caledonia », la Nouvelle-Calédonie veut attirer les investisseurs étrangers

économie
Choose New Caledonia
©DR
Attirer les investisseurs en Nouvelle-Calédonie, c’est une nouvelle stratégie pour relancer l’économie calédonienne. C’est une volonté politique pour promouvoir les atouts de la Calédonie en tant que terre d’accueil économique à l’international et régional.
Choose New Caledonia est le projet initié par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie en partenariat avec les provinces Sud et Iles, avec cette ambition de renforcer l’attractivité économique. 
 

Un bureau des investisseurs

La province Sud a mis en place le bureau des investisseurs.
«  Ça va être vraiment de mettre en relation les bonnes personnes et de faciliter toutes les démarches » explique sa responsable, Isabelle Laran. « C’est à dire que le gouvernement, à travers Choose New Caledonia va vendre l’attractivité du territoire, mais une fois qu’il y a des investisseurs qui arrivent et qui veulent voir des projets, qui veulent aller un peu plus loin dans les démarches, l’idée, c’est d’avoir tout de suite les bons interlocuteurs, de les accompagner, une espèce de service client VIP, très personnalisé ». 
Il peut s’agir pour les investisseurs de créer une succursale en Calédonie, de s’associer à une entreprise locale, ou d’entrer dans le capital d’une entreprise calédonienne. 
Choose New Caledonia
©Martine Nollet

Du côté de la province des Iles, le projet est déjà inscrit dans une feuille de route.
« L’idée, c’est de mutualiser nos réseaux pour aller capter des investisseurs étrangers vers les projets et flécher vers les projets, en tous cas pour notre part, des iles Loyauté » explique Cherifa Linossier chargée de mission à la province des Iles.
 

« Essentiel d’aller chercher de nouvelles activités à l’extérieur »

Accompagner les investisseurs dans le circuit complexe de l’administration pour faciliter leurs démarches.
« On accompagne les gens dans leurs rendez-vous avec l’administration, on va les présenter à la mairie, on va les présenter à la direction des affaires économiques, on les présente à tous les partenaires de façon à ce qu’ils perdent le moins de temps possible et surtout les aider à vraiment surmonter ces obstacles administratifs qui peuvent vraiment être un frein » explique Philippe Blaise, le 1er vice-président de la province Sud. « L’enjeu est fondamental. Tout le monde sait bien qu’aujourd’hui, le nickel n’est plus ce qu’il était avant. Il est donc essentiel, vital pour la Calédonie qu’on aille chercher de nouvelles activités à l’extérieur. Il y a l’agro-alimentaire, il y a le numérique, il y a les énergies renouvelables, il y a le tourisme… Mais il faut aller chercher à l’extérieur ces gens qui ont développé ailleurs, à l’étranger, des concepts qui marchent et ces concepts les importer ici, créer des emplois pour les jeunes Calédoniens ». 
« Choose New Caledonia » a rejoint le réseau Business France, l’agence nationale en charge de l’internationalisation de l’économie française, et pourra ainsi bénéficier de son réseau installé dans plus de 60 pays. 
Choose New Caledonia
©Choose New Caledonia
 

Relancer l’économie calédonienne

« Choose New Caledonia » sera donc l’interlocuteur unique et agira avec les provinces, compétentes en matière de développement économique. Différents secteurs ont été identifiés. Une politique qui devrait relancer l’économie calédonienne estime Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de l’économie et du commerce extérieur. 

Choose New Caledonia itw Gygès

©nouvellecaledonie

Le site internet choosenewcaledonia.nc est consultable dès maintenant.