nouvelle calédonie
info locale

Comment les frégates du Pacifique évitent les cyclones

sciences
Oiseaux cyclones
©DR
C'est une première : une étude qui révèle les comportements des oiseaux par temps de cyclone. Elle a été menée notamment sur les frégates de Nouvelle-Calédonie. L’observation et les conclusions de l'étude ont été rendues possible grâce à un "heureux" concours de circonstance.
C’est Henri Weimerskirch, chercheur au CNRS, qui lance une étude en 2013, au départ sur le comportement alimentaire de deux espèces d’oiseaux de mer tropicaux. 
Elle se penche notamment sur les frégates du Pacifique, et en particulier celles qui nichent sur l’ile de Walpole au sud de la Nouvelle-Calédonie. Dix de ces oiseaux sont équipés de balises Argos qui permettent de localiser par satellite les frégates.
Carte Walpole
Walpole, en rouge en bas à droite. ©Google Maps

Une découverte fortuite

En mars 2015, lors du passage du cyclone Pam sur la Nouvelle-Calédonie, les scientifiques font une découverte par hasard. « C’est là où on a pu étudier les déplacements de ces individus. On voit qu’un jour à l’avance, ils ressentent certainement le renforcement des vents, la direction des vents, ils savent à peu près où est le cyclone et ils savent comment le contourner » explique Henri Weimerskirch. C’est ainsi qu’ils ont pu observer un fait rare, une frégate survolant la Grande Terre pour éviter l’oeil du cyclone avant de retourner sur l’ile de Walpole. 

Le reportage de Tessa Grauman et Nordine Bensmail d’Outremer la 1ère 
©nouvellecaledonie


L’étude est à découvrir en anglais sur le site de la revue Scientific Reports
Publicité