Conférence: l’axe Indo Pacifique à conquérir

économie
Axe Indo Pacifique
Emmanuel Macron lors de son discours au théâtre de l'île à Nouméa le 5 mai 2018 ©La 1ère
La stratégie Indo Pacifique évoquée par le président de la République lors de son passage en Nouvelle Calédonie en mai dernier a fait l'objet d’une conférence à l’Université de la Nouvelle Calédonie. 
« C’est une ambition commerciale pour faire davantage… De l’agriculture à la pêche en passant par l’industrie, faire de la Nouvelle Calédonie un territoire exportateur dans la région comme dans l’Europe et d’autres régions du globe » Ces mots du Président de la République, Emmanuel Macron, prononcés en mai dernier lors de sa visite en Nouvelle Calédonie évoquaient déjà la nécessité de constituer une stratégie Indo Pacifique pour rayonner tant sur le plan économique que sur le plan du développement durable. En écho à cette idée, et pour apporter des propositions concrètes en ce sens, le mouvement politique « La Calédonie en Marche » organisait hier soir à l'université sa première conférence sur le sujet. 
 

Veiller à une diplomatie équilibrée avec la Chine 


Pour nombre d’experts en économie, la Nouvelle Calédonie bénéficie d’infrastructures et de ressources importantes lui permettant de jouer un rôle majeur sur la scène indo Pacifique. Une stratégie avant tout géopolitique affichée par Emmanuel Macron et pour laquelle l’expansion des puissances émergeantes dans la région doit être un enjeu majeur. « (La Chine est) je pense, une force économique sur laquelle il faut compter puisqu’on est toujours en recherche d’apporter de le devise et de la richesse sur le territoire mais il est important de réfléchir a mesurer l’importance de ces partenariats pour ne pas se laisser envahir par une puissance écrasante. » explique Marie-Amélie Molia, ancienne chef d'entreprise en Chine. 


Peser dans les équilibres mondiaux 


Autre point abordé durant la conférence, la stratégie économique. Pour peser dans les nouveaux équilibres mondiaux la Nouvelle Calédonie doit, selon les experts, s’identifier comme fer de lance du rayonnement de tous les outre mer. Et pour cela, l’intégration de la France et de la Nouvelle Calédonie dans la région est devenue une évidence pour nos plus proches voisins comme l’Australie, la Nouvelle Zélande et les pays mélanésiens. Paul Wilson, consul général d'Australie développe : « Ca veut dire une plus grande intégration politique, on a vu la mission récente de la Nouvelle Calédonie au forum des iles du Pacifique mais une plus grande intégration économique est aussi quelque chose dont on parle avec le Gouvernement calédonien et nous espérons dans le cadre de libre échange européen pour renforcer nos relations avec la Nouvelle Calédonie. » 

A l’issue de cette conférence, plusieurs propositions concrètes seront faites au mouvement politique national « En marche » afin d’inscrire la Nouvelle Calédonie dans l’axe Indo Pacifique souhaité par le chef de l’état. 

Le reportage de Sheïma Riahi et Claude Lindor : 
©nouvellecaledonie