Confinement : clubs de sports et salles de danse misent sur les cours virtuels

coronavirus
cours sport en ligne

Cours en ligne, location de matériel de sport… les salles de danse et clubs sportifs tentent de trouver des alternatives à la fermeture de leurs portes. Pour entretenir le lien avec les abonnés et continuer à faire travailler les professionnels, il faut redoubler d’inventivité. 

Coach virtuel à domicile

C’est désormais depuis son salon que Fabienne, coach sportive, prodigue ses précieux conseils de remise en forme. Depuis le début du confinement, la salle de sport dans laquelle elle exerce, a fermé ses portes. Une enseigne qui recense plus de 1 000 inscrits et propose 90 cours à l’année, et qui a dû se réinventer.
Sabine Jullien, responsable de cette enseigne de remise en forme de Nouméa nous en parle.

Les salles de sport confinées, Sabine Jullien

La force du numérique

Des cours d’aquagym peuvent même être suivis pour certains clients depuis leur piscine. L’ensemble des abonnements ont été suspendus, mais certains cours sont tout de même facturés directement par les 19 patentés de la société. Comptez 10 000 francs cfp pour 10 cours d’Aquagym. Même chose pour les professionnels du Centre Spécialisé de l’Obésité et du surpoids, qui ont aussi opté pour le numérique.

En matériel, on demande d'être équipés d'un tapis de sol, d'une serviette épaisse si on n'a pas de tapis, de deux bouteilles remplies soit d'eau soit de sable, en fonction de l'effort recherché. On a aussi des suivis qui sont proposés avec nos diététiciennes et notre psychologue.

Priscilla André, la responsable du centre.


Fonds de solidarité, gel des prêts auprès des banques… Si certains souhaitent pérenniser les cours à distance facturés, tous espèrent obtenir rapidement des aides du gouvernement, afin de ne pas mettre la clé sous la porte, en cas de prolongement du confinement.

Le reportage radio d'Alix Madec.

Les salles de sport confinées


Danser depuis son salon

Carine Richez Raguin et son école de danse, qui rassemble près de 300 élèves, a également opté pour les cours en ligne. Elle a dû fermer ses trois salles, et se réorganiser avec ses 9 professeurs de danse. Brésilien, burlesque, stretching ou encore moderne… 2 cours par jour sont désormais dispensés sur les réseaux sociaux. Ils sont ouverts au public et gratuits. 

C'est très très important pour à la fois le moral des profs, et le moral des élèves. Ce qui est un petit peu difficile, c'est le manque d'espace... pour des cours de danse, c'est une grosse contrainte. On doit proposer des cours dans 2 m2 parce que les uns et les autres peuvent être dans des espaces très réduits donc on est vraiment obligés d'adapter nos cours.

Carine Richez Raguin