Confinement : les nakamals ne peuvent pas accueillir de public, corrige le haut-commissariat

coronavirus
réouverture nakamal coronavirus
Nakamal fermé durant un confinement, image d'illustration. ©Cédrick Wakahugnème / NC la 1ère
Fausse bonne nouvelle, pour les amateurs de kava et les gérants des nombreux nakamals de Calédonie. A peine rouverts, ils sont voués à rester à nouveau fermés malgré le confinement adapté. Raison invoquée ? Une "erreur matérielle" dans un arrêté.

Oups... "Contrairement à ce qui est indiqué, les nakamals demeurent, comme les débits de boissons, dans la liste des établissements qui ne peuvent pas accueillir de public." La précision figure dans un communiqué diffusé par le haut-commissariat ce mercredi 3 novembre, à la mi-journée. 

Durant huit semaines, les nakamals ont dû rester fermés au public, devant se contenter de délivrer du kava à emporter. Or, l'arrêté du 28 octobre, qui a modifié les mesures de confinement adapté, a semblé permettre leur réouverture à partir du mardi 2 novembre.

"Rectification" dès mercredi midi

Joie de courte durée : "une erreur matérielle s'est glissée dans cet arrêté", selon les services de l'Etat. Et elle a été rectifiée par un nouveau texte, valable à partir de ce mercredi midi. "Des éventuelles évolutions concernant ces établissements seront soumises à l'élaboration préalable d'un protocole sanitaire adapté, et/ou à la production d'un pass sanitaire", conclut le communiqué.