Conflit Aircal : selon le gouvernement, une "solution de sortie" est envisagée et l’USTKE suspend son mouvement

social
Air Calédonie
Un appareil de la compagnie domestique calédonienne Aircal. ©NC la 1ère
Résolution de conflit à l'horizon, entre la compagnie domestique Air Calédonie et le syndicat USTKE. C'est ce que laisse entendre un point de situation diffusé par le gouvernement Mapou. Sauf qu'Aircal "alerte d’un fort risque de perturbations à partir de mardi 16 août compte tenu d’un nouveau mouvement social"...

Pas d’avion Aircal dans le ciel ce lundi. Mais une réunion entre les différentes parties. "Le gouvernement s’est saisi du dossier concernant le conflit qui oppose l’USTKE et Air Calédonie. À cet effet, une rencontre a eu lieu aujourd’hui entre représentants du gouvernement, de la province des îles Loyauté, de l’USTKE et d’Air Calédonie afin de permettre la reprise du dialogue", relate en effet l’exécutif dans un communiqué diffusé ce lundi soir.

Jusqu'à samedi 20 août pour finaliser

"Dans ce cadre et tant qu’actionnaire de la compagnie Air Calédonie, la province des Iles a fait une proposition qui a conduit les parties à s’accorder sur une solution de sortie", annonce-t-il. "Elles se sont donné jusqu’au 20 août au plus tard pour finaliser les conditions de cette solution." Et d’assurer : "En attendant, l’USTKE a décidé de suspendre immédiatement son mouvement de grève." Une mobilisation lancée le 4 août pour défendre une jeune pilote. En douze jours, la compagnie domestique a tiré un trait à deux reprises sur une journée entière de desserte et des perturbations ont touché d’autres jours de rotations. 

Nouvel obstacle

Accalmie ? Pas vraiment si on en croit le communiqué envoyé, lui, par Air Calédonie. "Compte tenu d’un nouveau mouvement social, la compagnie alerte d’un fort risque de perturbations à partir de mardi 16 août", prévient-il ! Mouvement cette fois lancé par l'UT-CFE-CGC, sans connaître encore son ampleur et ses conséquences sur le plan de vols. Petit texte pratique d’usage : les modifications de billets sont effectuées sans frais, les équipes commerciales font tout leur possible pour traiter l’ensemble des demandes de leurs clients tout en limitant au maximum le délai de traitement des dossiers. Et Aircal "déplore cette situation qui pénalise avant tout ses clients et ses passagers". Rappelons que c'est la période des vacances d'août et que de nombreux mariages se déroulent en ce moment.