Consommation : le coût de l’énergie grève le budget des Calédoniens

consommation
POMPE A ESSENCE
Les prix de l'énergie bondissent de 6,5%, tirés par la hausse des tarifs des carburants (+12,3%). ©CL
L’Institut de la statistique et des études économiques, l’Isee, a mis en ligne sont rapport mensuel sur l'indice des prix à la consommation, ce mercredi. Les prix augmentent de 1% en mai, sous l’influence notamment des tarifs des carburants. Sur un an, la hausse globale est de 3,4%.

En mai, l'indice des prix à la consommation progresse pour le troisième mois consécutif : +1%, après 1% cumulé sur avril et mars.

Une hausse qui est notamment portée par les tarifs des carburants, qui ont pris plus de 17% en deux mois, pour atteindre les prix les plus élevés de ces trente dernières années. Avec l’électricité, dont les tarifs n’ont pas fini de grimper, c’est l’énergie qui plombe le budget des ménages : + 20% sur l’année glissante.

L'alimentation également touchée

Les prix de l’alimentation sont également en hausse ce mois-ci. Et tout augmente : les légumes (+2,2%), le pain et les céréales (+1,2%), la viande (+0,7%), les fromages et les produits laitier (+0,9%) et des produits sucrés (+0,6%). Seuls les fruits sont moins cher (-1,1%). A titre comparatif, l’alimentation coûte 9% plus cher que l’an dernier à la même date.

Dans les restaurants, en moyenne, la note ne grimpe pas aussi vite : 0,4% en plus en mai.

Augmentation des prix des produits manufacturés

Autre secteur légèrement impacté par l'augmentation des prix, les produits manufacturés. Dans le détail, on peut notamment citer les pièces détachée et accessoires automobiles (+4,7%) ou encore les prix des articles de joaillerie et de bijouterie (+3,9%).

La révision des tarifs des services postaux entraîne également un surcoût de 5% selon l’Isee, compensé par la baisse des prix des services de transport maritime, au même niveau.

Retrouvez le rapport mensuel complet de l'Institut de la statistique et des études économique ici.