nouvelle calédonie
info locale

ContraKmine met la pression

nickel
ContraKmine
ContraKmine en Assemblée générale à Tomo. ©Bernard Lassauce NC 1ERE
ContraKmine monte à nouveau au créneau. Le syndicat des contracteurs miniers est réuni en Assemblée générale ce samedi à Tomo.
Réuni en Assemblée générale ce samedi à Tomo, le syndicat pointe le non-respect du protocole d’accord signé le 28 Août 2015 après 24 jours de conflit entre les mineurs, les transporteurs de nickel et les institutions calédoniennes. Selon ContraKmine, les discussions sont au point mort depuis la signature du protocole. Le syndicat demande au gouvernement de respecter le calendrier de suivi mis en place après cet accord. Dans le cas contraire, il menace de sortir du Fonds nickel et de reprendre les actions sur le terrain.

Contracteurs et sous-traitants déplorent également le manque de visibilité au-delà de 2017 et s’interrogent sur l’avenir de la profession.
Publicité