publicité

La Corée du Nord menace de tester une bombe H dans le Pacifique

Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Ri Yong Ho, a estimé vendredi que la Corée du Nord pourrait envisager l’essai d’une bombe à hydrogène d’une puissance jamais vue dans l’océan Pacifique, rapporte l’agence sud-coréenne Yonhap.

Le dirigeant Kim Jong-Un en première page du Rodong Sinmun (Journal des Travailleurs) du Parti du Travail de Corée © AFP
© AFP Le dirigeant Kim Jong-Un en première page du Rodong Sinmun (Journal des Travailleurs) du Parti du Travail de Corée
  • Par Alain Jeannin
  • Publié le
La Corée du Nord pourrait envisager l’essai d’une bombe hydrogène dans le Pacifique, a indiqué froidement le chef de la diplomatie nord-coréenne, assurant toutefois qu’il ne connaissait pas les visées exactes du président nord-coréen Kim Jong-un.

Contexte

Ri Yong Ho était interrogé par des journalistes en marge de l’Assemblée générale des Nations-Unies à New York, sur la signification des "contre-mesures radicales" et "historiques" promises plus tôt par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un en réponse au discours belliqueux de Donald Trump à l’ONU.

Menace

«Cela pourrait être la plus puissante explosion d'une bombe H dans le Pacifique», a déclaré M.Ri cité par Yonhap lors d'une conférence de presse. «Nous n'avons toutefois aucune idée de ce que pourraient être ces actions car elles seront ordonnées par le dirigeant Kim Jong-un.» 
Plus tôt, la Russie et la Chine ont proposé à la Corée du Nord de déclarer un moratoire sur les essais nucléaires et les lancements de fusées, et à la Corée du Sud et aux États-Unis de s'abstenir d'exercices militaires dans la région pour stabiliser la situation dans la péninsule.

Bras de fer

Soumis à une forte pression à l'ONU, avec de nouvelles sanctions, Kim Jong-Un continue de défier le monde et a promis de faire "payer cher" à Donald Trump ses menaces de "destruction totale" de la Corée du Nord.
"Je ferai payer cher à l'homme à la tête du commandement suprême aux Etats-Unis son discours appelant à la destruction totale" de la Corée du Nord, a martelé le dirigeant nord-coréen deux jours après les propos du président américain à l'ONU.

Pyongyang pourrait donc désormais envisager de faire exploser une bombe H d'un niveau sans précédent, quelque part au-dessus du Pacifique. Récemment, la Corée du Nord a menacé le Japon, l'île de Guam ou encore l'Australie.

Sanctions

Le président américain a signé un nouveau décret ouvrant la voie à un alourdissement des sanctions américaines imposées à la Corée du Nord. "Notre décret va tarir les sources financières qui alimentent les efforts nord-coréens pour produire les armes les plus meurtrières de l'histoire de l'humanité", a déclaré Donald Trump.
Les nouvelles sanctions vont toucher le textile, la pêche, les technologies de l'information, l'industrie manufacturière et toutes les exportations de matières premières comme le charbon, le manganèse et le nickel.
 
 
 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play