Covid-19 : "L’hôpital est archisaturé", dit le coordinateur du dispositif au Médipôle 

hôpital
A l'entrée des urgences adultes du Médipôle, l'après-midi du samedi 18 septembre.
A l'entrée des urgences adultes du Médipôle, l'après-midi du samedi 18 septembre. ©NC la 1ere
Au Médipôle de Dumbéa, les urgences et tous les services ont réquisitionné des lits face à l'arrivée massive de patients gravement atteints par le variant Delta. La réanimation a atteint ses limites en termes de moyens humains, reportage à retrouver ce soir au journal télévisé.

"Inimaginable." C'est le terme utilisé samedi 18 septembre, en fin de journée par le Dr Thierry de Greslan pour décrire la réalité de la pandémie vue du Médipôle. "La situation a explosé", expliquait le président du CME, le comité médical d'établissement, neurologue et coordinateur du dispositif anti Covid. "On a un flux continu de patients qui entrent au CHT. Ils sont tous sous oxygène, ils arrivent dans un état grave. L'hôpital est archisaturé." 

"On ne sait plus comment faire, pourtant on était très très préparés", assure-t-il. "Mais la vague est tellement importante. Inimaginable. Plus que celle qu'a connu la Polynésie, sur un temps plus court."

Le Dr de Greslan au micro de Karine Arroyo et Laura Schintu :



Reportage en réanimation à découvrir au journal télévisé de 19h30