Covid-19 : ouverture de la deuxième dose de rappel aux personnes âgées de 60 à 79 ans

coronavirus
Vaccination
La 4ème dose n'est pas obligatoire mais fortement encouragée pour les séniors de plus de 80 ans. ©NC La 1ère
Si les cas de covid-19 sont nettement en baisse ces derniers jours, le gouvernement poursuit sa campagne de vaccination avec l'ouverture de la deuxième dose de rappel aux personnes âgées de 60 à 79 ans. Elle n'est pas obligatoire.

"La protection conférée par le vaccin diminue avec le temps. Il est donc nécessaire de s’assurer d’une protection supplémentaire", rappelle le gouvernement. Concernant le Covid-19, la deuxième dose de rappel est donc étendue aux personnes âgées de 60 à 79 ans, avec ou sans comorbidité. Il s’agit donc d’une "quatrième dose" pour les personnes vaccinées avec un vaccin à ARN messager, comme le Pfizer-BioNTech, par exemple.

Pour rappel, ce deuxième rappel avait été ouvert le 23 mars, aux personnes de 80 ans et plus, à partir de trois mois après l’injection du premier rappel.

A partir de 6 mois après le premier rappel

Concrètement, pour les personnes âgées de 60 à 79 ans, le deuxième rappel peut être administré à partir de six mois après le premier rappel ou après une infection. "Cependant, il faut noter que ce deuxième rappel nest pas nécessaire si une infection au Covid-19 est survenue plus de trois mois après le premier rappel", précise le gouvernement.

Le deuxième rappel seffectue avec un vaccin à ARN messager.