Covid-19 : trois nouveaux décès et presque deux fois plus de cas

coronavirus
Covid-19 : trois nouveaux décès et presque deux fois plus de cas
©Charlotte Mannevy
Au point presse du gouvernement de ce jeudi, trois nouveaux décès liés au Covid-19 ont été annoncés. Le nombre de cas explose : 1 174 nouveaux patients ont été testés positifs, soit 2 386 au total, en dix jours.

Le point presse quotidien du gouvernement a commencé par cette triste nouvelle : le pays déplore trois autres décès liés la pandémie. Ce qui porte à sept le nombre de victimes du Covid-19, depuis le 6 septembre, date à laquelle les premiers cas, hors quatorzaine, ont été recensés. 

Aucune information, cette fois, sur l’état de santé de ces patients avant leur décès, ni sur leur situation vaccinale. "Il s'agit de personnes âgées de plus de 50 ans", a seulement indiqué Yannick Slamet, le porte-parole de l’exécutif, avant d’ajouter : "plus on va avancer dans l’épidémie, plus la moyenne d’âge va baisser".

Presque deux fois plus de cas positifs 

La Dass est revenue plus en détail sur le bilan sanitaire du jour, qui fait état de :

  • 1 174 nouveaux cas positifs, soit 2 386 patients en tout depuis le 6 septembre
  • 27 patients en réanimation
  • 161 personnes hospitalisées hors réanimation 
  • Plus de 80 patients pris en charge dans un hôtel

"Les capacités du CHT sont tendues, pas seulement en termes de places mais aussi en ressources humaines", indique la Dass. Pour augmenter ses places en réanimation, le Médipôle a recours actuellement aux lits de "surveillance continue". 

Nous avons augmenté les capacités de la réanimation… Mais oui, il y a un moment où l’on va arriver à un plafond du nombre de lits en réanimation.

La Dass

 

Accueil des patients à l'hôtel 

Le gouvernement et les provinces travaillent actuellement à l'augmentation des capacités d’accueil en hôtel des patients atteints du Covid. Elles sont actuellement de :

  • 470 places en province Sud
  • 222 en province des Iles  
  • 94 places en province Nord

"C’est une forme extrêmement particulière de prise en charge des patients", précise la Dass. Ce nouvel outil a été "décidé par le gouvernement pour essayer d’améliorer l’efficience des soins et pour éviter la dissémination des professionnels de santé sur l’ensemble du territoire". 

Trois quarts des malades non vaccinés

Du côté de la vaccination, la Dass a rappelé ce ratio : plus de trois quarts des patients positifs ne sont pas vaccinés. Autre chiffre : plus de 5 000 personnes se sont fait vacciner, hier.

Depuis le début de la campagne de vaccination, en Calédonie :

  • 116 931 personnes ont déjà reçu une première dose, soit 43 % de la population totale.  
  • 78 000 personnes ont reçu les deux doses, soit 28 % de la population totale.  

Le gouvernement s'est dit "très préoccupé par la progression extrêmement rapide de l’épidémie dans une population qui n'est pas suffisamment vaccinée".

30 % de la population vaccinée, c’est très peu par rapport à la vitesse de propagation du virus.

Yannick Slamet, porte-parole du gouvernement

 

Obligation vaccinale des voyageurs : un décret imminent 

Concernant le décret qui oblige les personnes voyageant à destination de la Calédonie à se faire vacciner, celui-ci n’a pas encore été pris par le gouvernement national. Mais le sujet "est ouvert" et "sur le point d’aboutir", assure Julien Pailhere, le directeur de cabinet du haut-commissaire.. 

Le texte devrait être "pris à Paris dans la matinée, donc il le sera peut-être ce soir ou demain (ici, en Calédonie)", a précisé Julien Pailhere. Ce décret viendra ainsi compléter le texte sur la vaccination obligatoire en Calédonie pour les personnes majeures, et qui avait été adopté au Congrès, le 3 septembre. 

40 000 contrôles effectués 

Autre information de ce point presse : depuis le 7 septembre, date d’entrée en vigueur du confinement, 40 000 contrôles ont été réalisés par les forces de l’ordre. Cela correspond au "même volume" qu’en mars 2021, sur la même période, a précisé Julien Pailhere. Un contrôle sur 25 a donné lieu à une verbalisation. 80% des infractions sont commises dans le Grand Nouméa.

Les Calédoniens ont été verbalisés :

  • Dans 75% des cas pour défaut d'attestation de déplacement
  • Dans 22 % des cas pour non port du masque
  • Dans 3% pour des infractions au couvre-feu

Des chiffres qui font dire au représentant du haut-commissariat que la mesure de couvre-feu est "bien comprise".

Enfin, 40 contrôles effectués en mer ont également donné lieu à une verbalisation.