Des collégiens de Poindimié diplômés de plongée sous-marine

éducation poindimié
61a9a0acc209b_poindimie-certificats-de-plongee-collegiens.jpg
Les collégiens de Poindimié ont reçu, lundi, leur certificat de plongée. ©Marguerite Poigoune
Huit élèves du collège de Poindimié ont reçu, cette semaine, un certificat international de plongée. Valable jusqu'à 10 mètres de profondeur, il leur permet de plonger en bouteille avec un moniteur, en toute sécurité.

Apprendre, s’émerveiller et protéger les océans, c'est le projet du collège Raymond-Vauthier, de Poindimié. Huit élèves ont appris la plongée, d’abord en piscine, puis en mer, dans la zone de Tibarama, avec le club de plongée Tiéti Diving. Ils ont reçu, cette semaine, leur certificat international de plongée.  

Benjamin Lanoy, professeur qui a encadré ces collégiens, explique l'intérêt de ce basic diver, qui correspond au niveau standard de la scuba school international. "Il peut leur servir plus tard. Il est valable toute leur vie, partout dans le monde. Nous avons des jeunes qui vont pouvoir présenter leur certificat dans n'importe quel club et qui vont pouvoir plonger, avec un moniteur, sur la zone allant de 0 à 10 mètres, en toute sécurité".

Ce projet  a permis aux élèves de se former à cette activité et d’être sensibilisés à l’environnement marin. "C'est un projet en trois phases. La première c'est apprendre. Apprendre l'activité de la plongée sous-marine en bouteille dans un milieu protégé, la piscine, pour que les élèves puissent ensuite s'émerveiller, en mer", poursuit l'enseignant. "Cette sortie a été organisée avec Tiéti diving, pour que les élèves puissent découvrir le milieu marin."

Un projet reconduit en 2022

Ce projet est unique, aussi bien en Nouvelle-Calédonie qu'à l'échelle nationale. Et pour les collégiens comme Alexis Sarengat, élève en sixième, qui a davantage l'habitude de l'environnement terrestre, c'est une belle aventure. "Quand tu descends en mer, c'est plus grand. Quand tu vois les algues, les coraux, il y a des textures différentes à toucher", raconte cet adolescent.

Cette formation à la plongée a permis aux jeunes collégiens de découvrir le milieu sous-marin. "Il faut surtout protéger l'environnement de l'eau, les coraux et les poissons. Il y a beaucoup [de monde] qui les détruit",  interpelle Faustine Chapier, également en sixième.

Trente élèves étaient prévus pour cette formation, mais à cause de la crise sanitaire, seulement huit jeunes en ont bénéficié. Le projet sera reconduit l’année prochaine. 

Le reportage de Marguerite Poigoune :

Les collégiens de Poindimié découvrent la plongée