Des enfants de la province Nord découvrent le centre culturel Tjibaou

association nouméa
Camp de vacances de l'association Les Cocos au centre culturel Tjibaou, à Nouméa
Pour certains enfants et adolescents, il s'agissait d'une première visite au centre culturel Tjibaou. ©David Sigal / NC la 1ère
Un camp de vacances proposé par l'association Les Cocos a permis à des enfants de province Nord de découvrir le centre culturel Tjibaou, cette semaine. Ce lieu emblématique a servi de camp de base à un groupe venu s'initier à la culture kanak et aux arts urbains.

Les cases ouvertes du centre culturel Tjibaou, à Nouméa, accueillent, cette semaine, un groupe d'enfants venus de la zone VKP, en province Nord. Accompagnés d'une guide, ils découvrent l'histoire du bâtiment, les langues et la culture kanak et des légendes sur la nature et les plantes. "C'est un mythe qui nous vient du pays Paicî-Cèmuhi. Il raconte une histoire en cinq étapes. Nous allons découvrir cinq jardins, avec des plantes nouvelles à chaque fois", explique-t-elle.

Margot Cassan-Sansonetti effectue ainsi sa première visite le lieu. "Ce que j'aime bien, c'est qu'il y a plein de biodiversité. Il y a des animaux, il y a la mangrove, toute cette verdure, alors que des fois, quand nous sommes à la ville, il n'y a que des bâtiments", apprécie-t-elle. "Je le trouve bien. Il est beau à voir et je me dis qu'on dû mettre beaucoup de temps à le construire", commente pour sa part Mae Bardaille, une autre enfant.

De la culture et des loisirs

Au même moment, sous un faré, des adolescents suivent une initiation à la batucada. Ils apprécient ces moments passés ensemble en centre de vacances. "On se retrouve, on rencontre de nouvelles personnes, on se fait de nouveaux amis, on va dans plusieurs endroits ensemble, j'aime beaucoup ça", témoigne Marie Bonnet de Labogne.

La culture, mais également des loisirs sont au programme de cette semaine : combats au pistolet laser, danse urbaine, cinéma sont autant d'activités qui plaisent à ces jeunes nordistes. "Ça fait du bien, on sort un peu de la sphère du Nord. Venir en province Sud, voir le centre Tjibaou, c'est beau", sourit Samuel Babin.

Tous les plaisirs de Nouméa

La formule est simple, mais efficace et plaît. "On prend vraiment le temps de se poser et de profiter de tous les plaisirs qu'offre la capitale. C'est vrai que les jeunes sont surmotivés du début à la fin. Il y a une vraie demande et une vraie envie, je pense, de découvrir tout cela sur un temps de vacances. Ils sont tous très contents d'être dans le Nord et de découvrir la capitale. On a tous les bienfaits de la capitale pendant les vacances, pour le plaisir", explique Delphine Bardaille, présidente de l’association Les Cocos.

L'association propose d'autres camps de vacances, dont un sur l'île d'Ouvéa. Une nouvelle occasion pour les jeunes qui y prennent part de s'ouvrir à l'autre, tout en passant d'agréables vacances.

Retrouvez, ci-dessous, le reportage de David Sigal : 

©nouvellecaledonie