Des vols masqués sur Air Calédonie

transports
Magenta aérodrome coronavirus masque
©Cédrick Wakahugnème
Les rotations d’Air Calédonie ont repris ce matin. Les voyageurs ont dû s’adapter aux nouvelles consignes de la compagnie domestique avec notamment le port du masque conseillé dans les appareils.
[MISE À JOUR]
Après sept semaines d’absence, les vols à destination des îles Loyauté, de l’île des Pins et de la Grande Terre ont repris ce lundi matin. Dans le hall de l’aérodrome de Magenta, une foule de voyageurs en partance pour Lifou procède à l’enregistrement des bagages. Un retour sur l’île espéré depuis la fermeture des vols par les coutumiers avant l’annonce du confinement. 
 

Sourires et soulagement

« Çà fait du bien. Çà fait vraiment du bien de revoir la piste allumée et les avions sur le tarmac », lance Albert, venu accompagner sa mère et sa belle-sœur. « Je suis content pour ma famille. Mais surtout pour nous, les gens des îles. Nous allons pouvoir rentrer voir un peu les champs et la maison notamment ».
Les sacs sur le chariot, Victor savoure cet instant. « L’avion, c’est la connexion avec les îles et la Grande Terre. C’était dur pendant un plus d’un mois sans pouvoir rentrer à la maison alors que les activités coutumières, en autres, sont dans les îles. Rester à Nouméa sans rien faire, c’est très compliqué » assure-t-il.
Vive émotion devant la salle d’embarquement pour Marie-Louise. La septuagénaire n’a qu’une hâte, celle de pouvoir retrouver son île natale. « Mon mari est resté là-bas et moi, j’étais bloquée à Nouméa. Il fallait que je parte pour le retrouver et surtout retrouver mon chez moi ».
Magenta aérodrome coronavirus reprise vols
©Cédrick Wakahugnème
 

Les masques fortement conseillés sur Aircal

En plus des mesures de sécurité sanitaires et de distanciation sociale imposées, la compagnie domestique Calédonienne avait décidé d'obliger ses passagers à porter le masque dans les appareils. 
Le gouvernement avait précisé dimanche que le port du masque n’était obligatoire que si l’identification des passagers était garantie, mais Aircal avait préféré conserver l’obligation. Finalement, en fin de matinée, Aircal indiquait que dans la mesure où les passagers étaient clairement identifiés, le port du masque était désormais simplement fortement conseillé. 
« Ce matin, j’ai mis mon masque », lance Marie-Louise, « Ce n’est pas facile. On fait avec. Mais j’étais obligée pour partir ». Devant l’embarquement, les voyageurs étaient encore contrôlés ce matin par les agents d’Air Calédonie qui vérifiaient que les passagers étaient en possession de leurs masques avant la fouille avec les vigiles. « Moi, j’ai une question », s’interrogeait une passagère, « on a l’obligation de porter les masques mais les agents aux comptoirs, ils ne les portent pas. C’est contradictoire ».
Dix rotations sont prévues par Aircal pour cette journée de reprise. A noter que le vol de Koné n'a en revanche pas pu être opéré. Il faut d'abord aménager en conséquence l'aérodrome de Koné.
Ecoutez ces réactions de passagers recueillies ce lundi matin par Cédrick Wakahugnème 

Reprise vols Aircal Trot

Le reportage de Thérèse Waïa et Philippe Kuntzmann 
©nouvellecaledonie
Les Outre-mer en continu
Accéder au live