Deux mois sans crabes de palétuvier

société
61a5d2a93d474_crabes.jpeg
Du 1er décembre 2021 au 31 janvier 2022, la pêche, la vente, le transport, et la consommation des crabes de palétuviers sont interdits. ©William Lecren/NC la 1ere
Il faudra s’armer de patience pour déguster ce crustacé très apprécié des Calédoniens. Du 1er décembre 2021 au 31 janvier 2022, la pêche, la vente, le transport, et la consommation des crabes de palétuvier sont interdits.

Très apprécié pour sa chair, ce crustacé peut se savourer de bien des façons. Pour Claude Siret, le gérant du Snack Nam, à la Vallée-du-Tir, plus de crabe à la carte sera un manque à gagner. "C'est la recette de ma grand-mère que je garde pour moi, donc beaucoup de gens viennent manger mes crabes farcis et comme c'est des assiettes copieuses et très prisées, les gens adorent."

Un changement au niveau de la réglementation ?

Nos crabes de palétuviers ne seront plus présents sur les étals des poissonniers. Eric Perronnet, exposant au marché municipal de Nouméa, a peut-être une solution pour les prochaines années. "C'est un produit qui est très prisé pour les fêtes de fin d'années, c'est un produit local par excellence et chaque année, on est privés de nos crabes."

Pour lui, la législation n'est plus en adéquation avec la période actuelle. "J'avais proposé de fermer les femelles deux mois avant, et on continue mars-avril, la réouverture des crabes" indique-t-il.

On s'est rendu compte qu'au mois de septembre-octobre, les femelles ont déjà des oeufs. On a déjà demandé à plusieurs reprises au service concerné, de pouvoir fermer les femelles pendant six mois et par contre, les mâles, les ouvrir toute l'année, comme en Australie.

Eric Perronnet, exposant au marché municipal de Nouméa


Rappelons enfin, qu’il est interdit de pêcher et consommer des crabes mous et ceux dont la taille est inférieure à 14 cm. Les personnes en infraction s’exposent à une sanction pouvant atteindre plus de 2,5 millions CFP.

Retour sur la loi

Du 1er décembre au 31 janvier, la pêche, la vente, le transport, et la consommation des crabes de palétuviers sont interdits. Cette loi date depuis de nombreuses années, les premières mesures sont arrivées en 1992, puis il y a eu d’autres mesures notamment sur la taille du crustacé qui ont été mises en place en 2008 et après tout a été codifié dans le cadre du code de l’environnement de la Province Sud en 2009 et elle continue d’évoluer en fonction de la population.

Nicolas Pebay, le directeur du développement durable des territoires à la province Sud, au micro de David Sigal :

©nouvellecaledonie

Voyez aussi le reportage de Thérèse Waïa et David Sigal : 

©nouvellecaledonie