Dispositif de pharmacovigilance, bilan sanitaire, augmentation du taux de chômage : l’actu à la 1 du jeudi 28 octobre 2021

actu en bref
Dispositif de pharmacovigilance, bilan sanitaire, augmentation du taux de chômage : l’actu à la 1 du jeudi 28 octobre 2021
©NC1ère
L’essentiel de l’actualité aujourd’hui avec le dispositif de pharmacovigilance en Nouvelle-Calédonie, le bilan sanitaire, les cimetières fermés pour la Toussaint et le taux de chômage qui augmente.

Pharmacovigilance en Nouvelle-Calédonie 

À la Une, les données de pharmacovigilance sur les vaccins contre le Covid-19 ont enfin été dévoilées. Elles étaient attendues et réclamées par de nombreux Calédoniens. La pharmacovigilance a pour objet la surveillance des effets indésirables liés à un médicament ou à un vaccin.

Hier donc, la direction des Affaires sanitaires et sociales a rendu public son bilan, lors du point presse sanitaire. Un bilan dressé par Séverine Page, pharmacienne de santé publique à la DASS. Elle rassure les Calédoniens face aux effets secondaires.“Il est plus probable qu'une autre cause que l’administration du vaccin soit la raison de ces effets indésirables", a déclaré la spécialiste. 

Point sanitaire 

Lors du point sanitaire de ce mercredi, le gouvernement a annoncé deux nouveaux décès liés au Covid. Au total, 263 personnes ont succombé à cette maladie. 81 nouveaux cas positifs ont été confirmés. La Calédonie compte à ce jour plus de 700 cas actifs. Le taux d’incidence cumulé sur 7 jours remonte légèrement : 185 pour 100 000 habitants. 28 patients sont en réanimation et 95 personnes sont hospitalisées en unité Covid. 26 patients positifs sont sous surveillance dans un hôtel.

Les cimetières resteront fermés pour la Toussaint            

Autre annonce de ce point presse : les Calédoniens seront en confinement strict pour le long week-end de la Toussaint. À partir de samedi 14 heures et jusqu’à mardi 5 heures du matin, les déplacements seront strictement limités. Ce sera donc le retour des attestations de déplacement pendant 3 jours. Ce qui veut dire aussi que les commerces non essentiels devront baisser le rideau. Le click and collect sera autorisé pour les commerces qui ne peuvent pas accueillir du public.

Lundi, les Calédoniens ne pourront pas se recueillir dans les cimetières. Ceux-ci resteront fermés. Objectif affiché par le gouvernement : limiter les regroupements et limiter les risques de propagation du virus. D’autres communes ont fait le choix d’ouvrir les cimetières, Dumbéa ou le Mont-Dore par exemple. À l’approche du jour des morts, tous les Calédoniens ne pourront donc peut-être pas se rendre sur les sépultures pour célébrer la mémoire des disparus. À Nouméa, la situation sanitaire est trop critique pour ouvrir les grilles des cimetières, a déclaré le porte-parole du gouvernement. 

La situation sanitaire à Houaïlou

En province Nord, Houaïlou tire la sonnette d’alarme, sur sa situation sanitaire liée au Covid. La commune enregistre 8 morts du coronavirus : c’est le plus grand nombre de décès, dans les communes de la province Nord. Une situation inquiétante d’autant plus qu’un relâchement est constaté, au niveau de la population.

Une nouvelle maison de retraite à la place de la clinique Magnin

L’ancienne clinique Magnin de la Vallée-des-Colons laissera place à une maison de retraite. Une aide fiscale à l’investissement vient d’être accordée par le gouvernement à la SAS Ehpad Magnin. Crédit d’impôt sollicité : 887 millions de francs sur un investissement total de 2 milliards CFP.

La structure conservera en son centre la Villa Unger, bâtiment colonial historique, autour de laquelle sera construit un bâtiment en forme de U, sur trois étages. Les travaux devront durer 20 mois. La future maison de retraite aura une capacité de 100 lits. 55 emplois devraient être créés.

Le taux de chômage augmente

La crise Covid fait grimper le taux de chômage en Calédonie. Il s’élevait à 13,3 % en 2020, soit 3 points de plus que le taux observé en 2019, selon l’Institut de la statistique et des études économiques. Cela équivaut à une perte sèche de 2 900 emplois. Le repli touche exclusivement l’emploi salarié, et en particulier les contrats à durée indéterminée (CDI). Etonnamment, l’emploi non salarié résiste mieux, indique l’Isee. Les hommes sont les plus concernés par ces suppressions d’emploi.

Bon à savoir sur le référendum : qu'adviendra-t-il de la nationalité ?

La dernière consultation sur l’autodétermination de la Nouvelle-Calédonie aura-t-elle lieu le 12 décembre 2021 ? En attendant la réponse aux doutes qui entourent cette date, NC la 1ère propose chaque mercredi une rubrique pédagogique. Sujet du premier "Bon à savoir" : la nationalité.

NC Eco se positionne dans le maintien du référendum 

Le collectif NC Eco se positionne pour le maintien du référendum au 12 décembre. Selon lui, le report du scrutin entraînerait des conséquences économiques et sociales désastreuses. Les acteurs économiques n’ont plus le temps. Ils sont déjà dans une situation critique avec la crise sanitaire actuelle. Ils ne peuvent pas se permettre d’attendre.

Les Calédoniens aimeraient notamment avoir assez confiance pour investir. NC Eco a sollicité tous les partis politiques pour obtenir des réponses et débattre afin de créer un projet commun sur l’avenir du pays. Seul Générations NC a répondu pour le moment, précise le consortium. Si les mouvements ne répondent pas, le collectif prendra ça comme une réponse qu’il n’y a pas de solution et donc pas de projet possible. Ils feront un point sur les retours obtenus le 26 novembre.

Bientôt un traitement contre les formes graves de Covid-19 ?

Le gouvernement français a commandé 50 000 pilules de Molnupiravir. Cette pilule pourrait diminuer par deux les risques d'hospitalisation pour les patients qui viennent d'être testés positivement au Covid-19, selon le groupe pharmaceutique Merck. Deux bémols cependant : le traitement n’a pas encore reçu l’accord de mise sur le marché par les autorités sanitaires européennes. L’examen est en cours. Et le prix, seule donnée disponible : les Etats Unis ont déboursé 1,2 milliard de dollars pour près d’un million de doses soit environ 70.000 francs la pilule.

Un pass sanitaire à la bibliothèque de Lifou

À Lifou, la seule bibliothèque de l'île peut de nouveau accueillir le public. Elle a ouvert ses portes lundi, avec un protocole sanitaire strict. L'établissement exige désormais la présentation d'un pass ou autres justificatifs.