nouvelle calédonie
info locale

Dominique Cheveau démissionne de ses fonctions de directeur du CHT

hôpital
Dominique Cheveau
©Claude Lindor
C’est la troisième fois que Dominique Cheveau présente sa démission du CHT. Cette fois, elle est actée par le gouvernement. Après huit ans à la tête du CHT et deux ans à assurer l’intérim, il assure ne plus pouvoir assurer les réformes à venir au sein de l’établissement public. 
« Il faut que ça cesse ». C’est en substance ce qui a poussé Dominique Cheveau, 57 ans, a quitté le navire du Centre Hospitalie Territorial. Depuis deux ans, l’ex-directeur du Centre Hospitalier assure l’intérim de l’outil de soins. Deux ans de trop pour l’intéressé qui estime qu’en ces temps de grandes réformes, à travers le plan Do Kamo, il convient d’apporter du sang neuf. 

« Le premier objectif c’était d’ouvrir un premier hôpital, ce que nous avons fait. Maintenant nous avons des belles équipes médicales et paramédicales. D’un point de vue structurel, l’hôpital fonctionne bien donc il est temps de passer la main" explique-t-il.

Manque de visibilité, de soutien et de confiance, la valorisation de l’outil de soin reste compliquée à l’image des finances où encore aujourd’hui, la CAFAT doit plus de 22 milliards de francs CFP au CHT.

Dominique Cheveau le dit, il n’a rien à se reprocher : « Les contrôles que nous aurons de la chambre des comptes, qui forcément va contrôler l’établissement, diront si ma gestion a été correcte mais je n’ai pas d’inquiétudes »
 

Une gestion qui fait débat


Au sein du CHT, la personnalité et la gestion managériale de Dominique Cheveau n’ont pas toujours fait l’unanimité. En 2017, plusieurs médecins demandent ni plus ni moins son départ, un bras de fer est alors engagé entre la direction et le corps médical. La grève administrative qui va suivre, va durer une semaine.

« Pendant les deux années qui ont suivi ce mouvement, il s’agissait de retrouver la confiance du corps médical, nous avons maintenant une nouvelle équipe médicale à la tête de l’établissement qui a le sens de ses responsabilités médico-économiques, ce qui est essentiel dans les moments où nous vivons donc je pense que l’hôpital est maintenant bien cadré d’un point de vue médical et saura faire face à l’avenir et aux difficultés que nous rencontrons »

En attendant la nomination de son successeur prévue au premier semestre 2020, Dominique Cheveau continue d’assurer sa fonction de directeur du CHT par intérim. 

Le reportage de Sheïma Riahi et Claude Lindor
©nouvellecaledonie

 
Publicité