Dons de produits agricoles : les agriculteurs sont au rendez-vous

agriculture
Dons de produits agricoles : les agriculteurs sont au rendez-vous
©Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry
Exit les produits agricoles jetés, désormais, certains agriculteurs offrent généreusement leurs invendus en période de confinement. Ce matin, plus de quatre tonnes de légumes ont été livrées à la Banque Alimentaire, via les moyens logistiques de Zero Waste Pacific et de ses soutiens. Zoom.

Une action solidaire. 2 tonnes de choux verts, 1,8 tonne de squashs, 300 kilos de tarots, ces légumes sont des dons de généreux qu’ont réalisés ce matin de nombreux producteurs comme Thierry Akinaga : “Avec le confinement et le covid, on a un peu de mal à vendre toute la marchandise, donc on préfère la donner aux nécessiteux pour que cela serve à quelque chose", explique le producteur. 

Le combat de Zero Waste Pacific
 

Lutter contre le gaspillage alimentaire, c’est la raison d’être de Zero Waste Pacific. En raison du Covid, cette interface entre donateurs et récipiendaires a dû revoir son mode de collecte. 

Habituellement, on fait des opérations de glanages, on va dans les champs récupérer les légumes. Là, avec le confinement, on a plutôt demandé aux agriculteurs de les ramasser et de les défrayer de ce coût de main-d'œuvre et pour éviter tous risques sanitaires.

Olivier Bouissou, gérant de Zero Waste Pacific

Depuis deux ans, l’Agence rurale accompagne financièrement ces opérations et invite ses adhérents à donner plutôt que jeter. 

On a fait des communiqués, auprès des agriculteurs, des producteurs, des exploitations agricoles, afin de les sensibiliser sur le glanage solidaire. Compte tenu de la crise économique, de la crise sanitaire, on se doit d'évoluer et de changer nos mentalités.

Richard Nguyen, chargé de mission à l'Agence Rurale

Les dons sont livrés à la Banque Alimentaire de Nouvelle-Calédonie. Charge à elle, de les répartir en fonction de ses stocks et des besoins. 

Au bout de trois semaines de confinement, cela commence à être difficile de pouvoir fournir les différentes associations, donc là on essaye de s'adapter en fonctions des demandes particulières, notamment des foyers pour SDF qui sont ouverts dans la ville. On sert aussi les CCAS pour essayer d’avoir un public diversifié et toucher un maximum de personnes.

Bérangère Lepetit, permanente de la Banque Alimentaire de Nouvelle-Calédonie

Une chaîne de solidarité particulièrement vitale en ces temps difficiles. La semaine prochaine, Zero Waste Pacific récupérera deux tonnes de maïs et une tonne et demi de squashs auprès de producteurs de la province Nord, pour une redistribution sur l’agglomération de Nouméa. 

Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry : 

©nouvellecaledonie