publicité

Un enfant de 7 ans battu à coups de fil électrique est hospitalisé

Au tribunal ce vendredi matin, un père de famille a été condamné à 18 mois de prison avec sursis, avec une obligation de se soigner. L'homme a battu son fils de 7 ans avec un fil électrique et un balai. L’enfant est hospitalisé depuis hier soir. A sa sortie, il sera placé en famille d’accueil. 

© NC 1ère
© NC 1ère
  • Clarisse Watue (N.G)
  • Publié le
Ce jeudi soir, le garçon de 7 ans, aîné d'une fratrie de trois enfants ( 4 et 5 ans) a été hospitalisé. Il avait été battu à coups de fil électrique.

C’est une dispute avec sa petite sœur qui a provoqué l’énervement du père de famille. Pour le corriger, il lui assène plusieurs coups sur le dos. En plus des coups de câble électrique, le garçon a reçu un balai en plein visage.
La grand-mère tente de s’interposer, ce que n’a pas supporté le père violent, qui a du coup saisit un balai et l'a lancé au visage de l'enfant.

L'enfant est toujours hospitalisé
Le visage en sang, il est conduit, hier soir, au Médipôle par ses parents. Interrogé par le médecin puis la police, le petit garçon leur a raconté son calvaire. « Ce n’est pas la première fois que papa me tape » témoigne l’enfant. Quand je fais des bêtises. Il utilise soit un fil soit une claquette »
A l’audience ce vendredi matin,  l’avocat de la défense a demandé au père de famille « Pourquoi vous frappez vos enfants ? »
Il répond : « pour les éduquer  … Je n’ai pas envie qu’ils deviennent des délinquants.»

Du sursis et une obligation de soins pour ce père violent
Le procureur général a requis 18 mois de prison avec sursis mise à l’épreuve.
Une réquisition suivie par le tribunal avec une obligation de se soigner. Il doit également indemniser la victime, son fils. L’enfant est toujours hospitalisé, à sa sortie, il sera placé en famille d’accueil. 

 

Sur le même thème

  • justice

    Une chauffarde face à sa victime

    Un drame de la route devant la justice la semaine dernière. Une jeune femme comparaissait pour avoir heurté un homme alors qu’elle conduisait sous l’emprise de l’alcool et du cannabis. La victime avait du être amputée. Le jugement a été mis en délibéré au 13 juin. 

  • justice

    Affaire carte jeunes / Pass'citoyen: délibéré attendu le 23 juillet

    Vingt mois après l'annulation du procès en correctionnelle, l'affaire de l'association Pass'citoyen et du marché de la carte jeunes était jugée en appel. Le Parquet a demandé la relaxe de Cynthia Ligeard, Eric Gay et Alain Lazare. Et pointé l'ancien directeur juridique de la province Sud. 

  • justice

    Une histoire de clignotant qui finit au tribunal

    Le 14 novembre 2018, sur une portion de route au Mont-Dore, une simple histoire de clignotant a entraîné un déchaînement de violence. La conductrice mise en cause était jugée ce mardi au tribunal correctionnel. Elle a été condamnée à six mois de prison avec sursis. 

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play