Éric Zemmour soutenu par Brieuc Frogier en Nouvelle-Calédonie

élections
61b29b8ce1b7a_sans-titre-6.jpg
Brieuc Frogier, soutien d'Éric Zemmour en Nouvelle-Calédonie. ©Congrès de la Nouvelle-Calédonie
Le candidat à l'élection présidentielle 2022 Éric Zemmour est soutenu sur le territoire par Brieuc Frogier, élu de l’Avenir en confiance. Selon lui, Éric Zemmour est le seul, à afficher un message fort aux Calédoniens.

Dans une vidéo longue de 11 minutes, le candidat à l’élection présidentielle 2022 Éric Zemmour prône le maintien d’une Calédonie française, à quelques jours de la troisième consultation référendaire sur le Caillou.

Le polémiste y détaille une série d’engagements, notamment concernant l’encrage de la présence française dans le pacifique, ou le renforcement des pouvoirs donnés aux provinces. "Les discussions qui s’ouvriront, au terme de l’accord de Nouméa, permettront également de redéfinir le mode de fonctionnement de vos institutions, qui ont montré leurs limites", déclare Éric Zemmour. 

"Il s'est beaucoup intéressé à la Nouvelle-Calédonie"

Une série d’engagements félicités par Brieuc Frogier, élu de l'Avenir en confiance. Désormais officiellement son fidèle soutien sur le territoire, le calédonien a rencontré le candidat lors d’un déplacement à Paris. "Il s’est beaucoup intéressé à la Nouvelle-Calédonie et depuis, on a gardé contact parce qu’il a cherché à connaître et à comprendre notre territoire. Sachant qu’il est féru d’histoire, il s’est plongé dans le dossier Calédonien et c’est comme ça, qu’on a pu nouer cette relation", précise Brieuc Frogier. 

Soutien Zemmour interview Brieuc Frogier

En affichant son soutien à Éric Zemmour, Brieuc Frogier se démarque de son père le sénateur, Pierre Frogier. Et ce sont les "perspectives d'avenir" proposées par le candidat qui ont convaincu l'élu.

Création d'un comité sur le territoire

"Soit on est pour la France, soit on est pour l’indépendance et les différents candidats s’en tiennent à ça. Ce qu’on voit avec Éric Zemmour, c’est qu’il va beaucoup plus loin dans cette analyse. Non seulement, il souhaite que la Nouvelle-Calédonie demeure dans la France, mais il trace des perspectives d’avenir pour la Nouvelle-Calédonie", poursuit l’élu de l’Avenir en confiance. 

Après le troisième référendum, le soutien d’Éric Zemmour s’engage à la création d’un comité sur le territoire. Une équipe, qui a l’intention de relayer les propositions du candidat pour la Nouvelle-Calédonie et qui souhaite les partager sur le terrain.