Focus sur la sécurité routière au lycée du Grand Nouméa

sécurité
Sécurité routière lycée jules garnier 1
©Loreleï Aubry / NC la 1ere
Depuis le début de l'année, le nombre de décès sur les routes calédoniennes s’établit à 31. Pour lutter contre la mortalité routière, des ateliers de prévention sont organisés au lycée du Grand Nouméa. Au programme : ateliers ludiques et témoignages de victimes. 
Les élèves de seconde du lycée du Grand Nouméa ont débuté la journée, avec des sensations fortes. Ces futurs conducteurs, ont expérimenté les effets d’une véritable collision, à l’aide d’un simulateur de choc frontal.
 

Ceinture de sécurité

En Calédonie, de nombreux automobilistes oublient, parfois volontairement, d’attacher leur ceinture sur des petits trajets. Or même à faible allure, un accident peut tourner au drame.

C’est tout le message de cet atelier, compris par les élèves à l’image d’Arsein Zalokar. « C’est quand même un bon choc pour une petite vitesse, et on ne peut pas imaginer ce que ça fait quand c’est une grande vitesse, par ex 50Km/h ».
sécurité routières jules garnier 2
©Medriko Peteisi / NCla1ere
 

Témoignage

Un peu plus loin, changement de registre, avec le témoignage glaçant d’un père qui a perdu sa fille de 15 ans dans un accident de la route. Le responsable du choc frontal était ivre et n’avait pas de permis de conduire.

Un drame qui bouleverse l’auditoire dont Amélie, qui n’a pu retenir ses larmes. « Ça prouve que ça peut arriver à tout le monde, a tout moment. De voir ce père de famille, je me mets vraiment à sa place en me disant que ça doit être hyper compliqué de se reconstruire après avoir perdu sa fille qui a le même âge que nous », assure l’élève.
 

Alcool

Enfin pas de prévention des dangers encourus au volant, sans un bon vieux parcours de lunettes. Des lunettes qui perturbent la vue, comme si l’on avait consommé de l’alcool à hauteur d'1,2 gramme par litre de sang. L’équivalent d’environ 8 cannettes de bière.
sécurité routière jules garnier 3
©Medriko Peteisi / NCla1ere
Chaque année, entre 40 et 60 personnes perdent la vie sur nos routes. L’an dernier, 80% d’entre elles ne portaient pas de ceinture de sécurité.

Le reportage de Lorelei Aubry et Carawiane Carawiane :
©nouvellecaledonie

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live