Fort tremblement de terre au large de Tonga

catastrophes naturelles
En bleu, le fort séisme enregistré dans l'archipel des Tonga le jeudi 27 janvier, en fin de journée.
En bleu, le fort séisme enregistré dans l'archipel des Tonga le jeudi 27 janvier, en fin de journée. ©USGS
Toujours sous le coup d’une double catastrophe naturelle, le royaume de Tonga connaît, depuis, une activité sismique quotidienne. Ce jeudi en fin de journée, un tremblement de terre a été enregistré à une magnitude estimée entre 5,7 et 6,2. Pas de dégât signalé pour l’instant.

Le tremblement de terre s’est produit en début de soirée, heure de Tonga. Il est signalé par l’USGS, l'Institut sismologique américain, à une magnitude de 6,2 sur l’échelle de Richter, et de 5,7 selon le réseau sismologique de Nouvelle-Calédonie. Le premier le situe à environ 220 km au Nord-Ouest de Pangai, sur l’île de Likufa, et il évoque sur son site une profondeur de quelques kilomètres, qui est plutôt évaluée par le second à une dizaine de km de profondeur.

A priori sans effet

Selon l’Agence France presse, aucun dégât n'a été signalé dans un premier temps et la secousse ne semble pas avoir été ressentie dans les Tonga ou les Fidji voisines. Cette région du Pacifique connaît une activité sismique quotidienne depuis l'éruption du Hunga Tonga-Hunga Ha'apai, le 15 janvier. Rappelons que l’éruption de ce volcan, à environ 65 kilomètres au nord de la capitale Nuku'alofa, a provoqué un tsunami qui aurait affecté 85% de la population tongienne. Cette catastrophe "sans précédent", selon le gouvernement, a fait trois morts dans le pays et deux sur des plages au Pérou en raison des vagues liées au tsunami.