nouvelle calédonie
info locale

Le gouvernement adopte et dévoile son projet pour la relance économique

entreprises
La loi de relance économique présentée au gouvernement par Christopher Gygès, 5 novembre 2019
La loi de relance économique a été présentée ce mardi après-midi par Christopher Gygès. ©NC la 1ere
L'avant-projet de loi sur la relance de l'économie, présenté par Christopher Gygès, a été adopté à l'unanimité par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, ce mardi. Projet qui contient une trentaine de mesures et d'incitations destinées à redonner de la croissance.
Le nouveau gouvernement avait promis aux entrepreneurs une loi de relance, son avant-projet a été adopté par l'exécutif à l'unanimité, ce mardi, et présentée aux chambres consulaires. Son contenu : une trentaine de propositions qui semblent faire l'unanimité, à feuilleter ci-dessous : 

Avant-projet de loi de soutien a la croissance by Françoise Tromeur on Scribd

 

Des mesures qui se veulent pragmatiques

Des mesures pragmatiques plutôt qu'un plan Marshall. «On ne cherche pas à avoir une grosse somme d'argent et à la mettre un peu partout, on cherche à inciter les entreprises à redémarrer», insiste Jennifer Seagoe, présidente de la CCI, Chambre de commerce et d'industrie. «Il faut que la machine redémarre, il faut que les gens puissent se mettre au travail, il faut que les entreprises puissent s'occuper de leurs activité et de leurs employés et c'est comme ça qu'on va relancer.»
 

Issue du «grand débat entreprises»

Ce projet de loi, c'est d'abord la synthèse des cinq grands débat organisés autour de la Nouvelle-Calédonie. Le résultat de la rencontre avec plus de 600 entrepreneurs, d'où est sortie une centaine de propositions concrètes - un grand débat entreprises prolongé sur internet par une plate-forme en ligne
 
Premier grand débat entreprises, septembre 2019
©NC la 1ere
 

Objectif : créer de l'emploi privé

Ce plan de relance en a sélectionnées une partie, destinée à venir d'abord en aide aux entreprises. Un choix assumé. «Notre obsession depuis le départ, c'est la création d'emplois dans le secteur privé», explique Christopher Gygès, membre du gouvernement en charge de l'économie. «C'est quand on a un emploi qu'on a du pouvoir d'achat. Et cette loi est là pour redynamiser l'économie calédonienne, pour que l'économie calédonienne recrée des emplois et pour que les Calédoniens retrouvent du pouvoir d'achat.»
 

«Redonner du pouvoir d'achat»

Et l'élu d'assurer : «On a eu 1500 emplois qui ont été détruits ces dernières années. On est obligés d'avoir une relance de cette activité économique pour redonner du pouvoir d'achat.» Comment ? En modernisant et simplifiant le quotidien des entreprises. Par des mesures de soutien fiscal et économique. Le tout étant à même de développer ce fameux pouvoir d'achat des consommateurs. La loi de soutien à l'économie calédonienne devrait pouvoir être soumise au Congrès avant la fin de l'année.

Un reportage de Bernard Lassauce et Patrick Nicar 
©nouvellecaledonie
Publicité