Green friday : comment le Black friday est contré par des initiatives responsables

Le Black friday s'installe ce vendredi 25 novembre 2022.
Le Black friday s'installe ce vendredi 25 novembre 2022. ©Charlotte Mannevy / NC la 1ère
Le Black friday, ou vendredi noir en français, a commencé ce vendredi 25 novembre. Cet événement commercial venu des États-Unis, se tient cette année sur trois jours. En même temps que la Semaine de réduction des déchets. Certaines associations et commerçants, engagés dans le recyclage et la seconde main, ont lancé une contre-offensive baptisée Green friday, le pendant écolo du Black friday.

Depuis le 18 juillet dernier, l’humanité vit à crédit. En clair, nous avons déjà épuisé toutes les ressources que la planète est capable de renouveler en une année. Pour les défenseurs de l’environnement, le Black friday, qui se déroule de vendredi à dimanche et promet d’importantes ristournes aux consommateurs, va à l’encontre de ce que nous devrions faire.

"On consomme trop vite et trop par rapport à ce que la terre est capable de produire, rappelle Alizée Bonnet, chargée de mission environnement à l’Ademe, qui organise la semaine d’actions en faveur de l’environnement. L’idée, c’est que tout un tas d’associations, de citoyens, mais aussi de commerçants responsables proposent lors du Black friday des solutions, des alternatives pour attirer les consommateurs plutôt vers des solutions green."

S'initier à des techniques zéro déchet 

Parmi les participants au Green friday, le "vendredi vert", des associations, mais aussi des commerces, notamment ceux spécialisés dans la seconde main. Ce week-end de promo est aussi l’occasion de s’initier à quelques techniques dites "zéro déchet". C'est le cas dans la friperie où Marie-Lys travaille. Cette dernière présente "l’art japonais d’emballer les cadeaux dans des tissus recyclés qui permet de ne pas utiliser des papiers cadeaux jetables en général plastifiés."

Il y a aussi "l’éponge pour la vaisselle créée à partir de tissus découpés : des vieilles chaussettes, des vieux habits". Une éponge lavable qui va donc pouvoir être réutilisée "comme les éponges de maquillage".

Consommer tout en réduisant ses déchets, c’est donc possible, notamment pour l’habillement et l’électroménager. Le site zerodechet.nc propose sur son site une liste d’enseignes et d’associations proposant de la seconde main.