nouvelle calédonie
info locale

Handball : Suzanne Wajoka s'éclate en LFH

sportncla1ère
Suzanne Wajoka lors de son deuxième match de LFH contre Nantes.
Suzanne Wajoka lors de son deuxième match de LFH contre Nantes. ©Fleury Loiret - Olivier Parcollet Photographie
La jeune Calédonienne a déjà disputé trois rencontres en première division française avec le CFJ Fleury Loiret. Elle se livre sur ce début de championnat qu'elle marque de son empreinte.

3 matchs, 3 succès


Dans l'élite du handball féminin français, 12 clubs sont en concurrence. De l'actuelle lanterne rouge, Dijon, au leader messin, en passant par Toulon, Nice, Nantes, Paris 92, ou encore Fleury Loiret, l'équipe de Suzanne Wajoka. A 18 ans, l'ancienne pensionnaire du pôle espoir du Pacifique, découvre le championnat du pays champion du monde et d'Europe. Malgré son âge précoce, elle bénéficie de temps de jeu et n'a pas tardé à faire parler d'elle. Premier match, six tirs tentés et six buts marqués lors d'une victoire 30-26 à Bourg de Péage. Elle termine deuxième meilleure scoreuse de son équipe derrière l'internationale cubaine Rizo Gomez. 
 

Suzanne Wajoka à propos de ses six buts lors de la première journée


Déjà 11 buts au compteur


Deux autres matchs vont suivre. Le 1er septembre dernier, à domicile, les Panthères se défont de Nantes 27-23 et la Cagoue est encore sur le terrain pour 28 minutes de jeu. Elle se procure quatre tirs et parvient à tromper à une reprise la gardienne adverse. Un peu moins de réussite, certes, mais cela ne va pas durer. Ce week-end, à l'occasion de la troisième journée de LFH, elle signe un nouveau 100% de réussite : 4 tentatives pour autant de buts ! Son club signe un troisième succès consécutif 31-27 à Dijon et reste parmi les rares formations invaincues depuis le début de la saison, en compagnie de Metz et Brest. 
Début de championnat sur les chapeaux de roues, à tout point de vue, pour Suzanna Wajoka
 

Ses impressions sur ce début de saison en LFH



 
Publicité