Les jeudis du centre-ville misent sur les produits locaux et faits maison

cuisine et gastronomie
jeudis centre ville produits locaux
©NC la 1ère
Le « bien-manger », c’est possible. Ce jeudi, Nouméa Centre-Ville offrait aux visiteurs un panel de produits à déguster. Des produits locaux et faits maison. L’occasion pour les nombreux curieux de savourer des produits 100% naturels. 

Gourmandises faites maisons

C’est une profusion de gâteaux faits maison entièrement sous cloches. Des sablés comme on les aime, salés ou sucrés. La dégustation est exquise. C'est une véritable reconversion depuis un an pour Valérie, qui s’adonne à la pâtisserie de ses grands-mères où colorants et autres produits industriels ne sont pas autorisés.

"Il n'y a pas d'additifs, de conservateurs, d'huile de palme, de stabilisateurs ou des épaississants comme on peut voir sur toutes les compositions de biscuits industriels donc je m'attache vraiment à ce que ce soit fait comme à la maison et que ce soit le plus naturel possible" explique Valérie Bordenable, propriétaire des Suzanne. 
les suzannes
©C.W
 

Couleur café

Un peu plus loin sur un étal : cafetières à piston et service à thé marocain appellent à la curiosité. L’atelier des alchimistes de Thomas Meunier dégage une odeur de café fraîchement filtré. Pas question pour Lenca de rebrousser chemin, elle se laisse tenter. "C'est très bon en plus ils m'ont proposé de rajouter du miel et de la canelle; c'est succulent ! Là c'est un café frappé, c'est frais donc ça change du café chaud" répond la jeune femme. 

Valoriser le café local, c’est le travail des alchimistes. Pas de blouse de scientifiques pour la promotion de café naturel, chemise et chapeau de paille, sont de rigueur. Leurs missions : ressortir le sucre naturel du café. "L'intérêt c'est de vraiment démontrer que sans sucre, juste avec une manière de préparer le café, une préparation particulière, on peut réussir à avoir un café qui ait du goût et qui ait aussi des notes de chocolat, de fumé, boisé...." explique Thomas Meunier. 
alchimiste café
©C.W
 

Valoriser les produits naturels

Des mets faits maison et produits locaux à profusion. Le « bien-manger », c’est aussi réapprendre à vivre avec la culture de la terre. Une devise qui anime Georgette Dolbeau depuis 14 ans. Son verger de Koé est un havre de paix où la terre est nourricière.
 

C'est important pour la santé surtout. Avant on mangeait des boîtes de conserves, maintenant on a le jardin, il faut toujours cultiver   -   explique-t-elle.


Un marché à ciel ouvert, en plein cœur de la place de la Marne, où le bien-manger rime avec manger des aliments sains pour maintenir sa santé.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live