nouvelle calédonie
info locale

JO de Rio : l'haltérophile des Kirabati David Katoatau s’entraîne en Calédonie et enflamme le public du Brésil

jeux olympiques
David Katoatau aux JO de Rio.
©Photo : The Reporters' Academy
David Katoatau a fait sensation aux Jeux olympiques… pour ses pas de danse plus que pour ses performances. L'haltérophile espère que grâce à lui, « les gens sauront où se situent les Kiribati ».
C'est aux Jeux du Commonwealth de 2014 à Glasgow que David Katoatau a montré ses talents de danseur au public, qui en a redemandé. Pour ses troisièmes JO, l'haltérophile des Kiribati ne s'est donc pas fait prier, il a dévoilé toute l'étendue de ses talents à chaque tentative.
 
Pour ce qui est de la prestation sportive, David Katoatau était engagé en moins de 105 kilos. Il s'est classé 14e de la compétition. C'est en Nouvelle-Calédonie qu'il s'entraîne : « Aux Kiribati, tous les haltérophiles s'entraînent sur le sable, sous le soleil. Quand il pleut, on ne peut pas s'entraîner. C'est difficile de s'entraîner là-bas, on n'a pas les équipements qu'il faut, c'est pour ça que je suis parti en Nouvelle-Calédonie avant ces jeux olympiques. »
 
Et après un de repos, David Katoatau retournera en Calédonie pour préparer les Jeux du Commonwealth de 2018.
 
 
 
Publicité