Joseph Manauté, nouveau visage du prochain gouvernement

gouvernement de nouvelle-calédonie
Joseph Manauté, nouveau visage du 17ème gouvernement
©NC La 1ère

Co-listier de Gérard Poadja aux élections provinciales de 2009 et 2014, candidat aux municipales de Koné et Voh, sous l’étiquette Calédonie ensemble, le directeur du Parc provincial de la rivière bleue revient dans le paysage politique en intégrant le 17ème gouvernement de Nouvelle-Calédonie.

D’une famille originaire de Voh, le Calédonien Joseph Manauté a fait toute sa scolarité à Koné. En 1988, il décroche un bac scientifique, puis une maitrise de biologie végétale et un diplôme d’ingénieur forestier en 1996. 

Mais cela ne suffit pas. Cet enfant du pays intègre le dispositif « Cadres avenir » pour compléter sa formation avec un master « d’ éco-conseiller » à Strasbourg. 

Un amoureux de la nature

Il rejoint la province Nord en 1998, à la direction du développement économique et de l’environnement. Il a plusieurs réalisations à son actif : les assises de l’environnement, le recensement de la faune reptilienne, le programme de protection de la forêt sèche… 

Joseph Manauté participe aussi aux travaux du Parc naturel de la mer de Corail mais c’est dans un autre écrin écologique précieux qu’il se pose : le Parc de la rivière bleue. Il en est le directeur depuis 2008 et a largement contribué à l'essor du parc qui reçoit jusqu’à 40 000 visiteurs par an. 

Joseph Manauté, nouveau visage du 17ème gouvernement
©NC La 1ère

Un fidèle de Calédonie Ensemble 

Côté politique, il s’engage aux côtés de l’Avenir ensemble en 2004 et du gouvernement Thémereau, en tant que directeur de cabinet d’Eric Babin, chargé de l’agriculture et de la pêche. Puis il participe à la création de Calédonie ensemble en 2008. Un militant de longue date donc, qui connait le pays, du nord au sud. 

A 50 ans, il décroche son premier mandat électif, avec ce siège au sein du 17ème gouvernement. Son objectif : apporter à l’exécutif « son expertise en matière d’environnement et de développement durable », comme l'indique Calédonie ensemble dans un communiqué. 

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live