Le journal des sports du jeudi 19 juillet 2018

sportncla1ère
Délégation calédonienne aux championnats du monde de va'a 2018 à Tahiti.
La délégation calédonienne aux championnats du monde de va'a. ©NC la 1ère / Richard Drouet
Au sommaire, les représentants du va’a calédonien à Tahiti pour les championnats du monde de vitesse, et huit athlètes handisport du pôle France de Nouméa qui participeront aux championnats d’Europe fin août, à Berlin.

Va’a

Ce sont 80 rameurs calédoniens qui disputeront les dix-huitièmes championnats du monde de vitesse, du 19 au 26 juillet, à Tahiti. L’évènement accueille 34 nations et près de 3000 rameurs sur le site d’Aoraï Tini Hau, à Pirae. Les délégations tahitiennes et néo-zélandaises comptent, elles, plus de 500 rameurs dans leur rang.
Parmi les Cagous, Paul Mainguet et Suzanne Wahngoj. Ils ont brillé lors des championnats du monde marathon, l’an dernier, et feront tout pour décrocher des médailles. Le point avec Richard Drouet, le président de la ligue calédonienne de va’a et de canoë-kayak.
 

Handisport

On connaît désormais la liste des athlètes français retenus pour les championnats d’Europe, qui se dérouleront à Berlin, en Allemagne, du 20 au 26 août. Sur 32 sélectionnés, huit sont Calédoniens. Une première, explique Olivier Deniaud, responsable du pôle France d’athlétisme handisport.

La structure du pôle France de Nouméa, officialisée en février, a rempli son rôle. Huit de ses membres ont réalisé les minima, qui étaient relativement élevés puisqu’il fallait être dans les douze meilleures performances mondiales, et bien sûr être potentiellement finaliste voire médaillable. Détail des forces en présence et des objectifs avec Olivier Deniaud.
 
Pierre Fairbanks
©Olivier Deniaud
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live