publicité

Le journal des sports du jeudi 22 novembre 2018

Au sommaire, la victoire des footballeuses papoues sur les Calédoniennes en deuxième mach pour la coupe des nations du Pacifique et un rendez-vous avec les Samoanes samedi prochain. Mais aussi la distinction remise à l'entraîneur du VKP basket.

Les Papoues ont largement dominé les Cagoues. © Alain Vartane
© Alain Vartane Les Papoues ont largement dominé les Cagoues.
  • Martin Charmasson, avec F.T.
  • Publié le

Football

Il n'y a pas eu débat. Les Papoues ont dominé les Calédoniennes 6-2 hier, dans le deuxième match pour la coupe des Nations du Pacifique. L'équipe de Peter Gunemba a profité de deux mauvaises relances cagoues pour inscrire deux de ses trois buts en première période. 
Des erreurs qui coûtent cher, surtout face à la vitesse et la technique de Marie Kaipu et Meagen Gunemba, intenables en attaque. Kaipu a fini le match avec un quintuplé et deux frappes de trente mètres dans des angles fermés. Kim Maguire et Sydney Gatha ont atténué le score, en vain.
© Alain Vartane
© Alain Vartane
Il faudra battre Samoa samedi, à Koné, pour terminer deuxième du groupe. Samoa qui a tenu en échec Tahiti 5 partout, hier. Réaction du coach cagou, Kamali Fitialeata.
«Les filles ne méritaient pas ce score»
A noter que plus de 600 personnes ont assisté à ce match Nouvelle-Calédonie-Papouasie hier soir, au stade Yoshida. Soit autant que pour une rencontre masculine de O'League.
 

Basket

Retour sur la belle distinction reçue par Roland Durand, le coach de VKP Basket. Il a été décoré d'une médaille d'or de la fédération française, pour son parcours sportif et associatif exemplaire au service de la jeunesse du Nord. Une immense fierté pour celui qui entraîne les jeunes catégories, mais aussi les seniors du club, avec qui il a atteint la finale territoriale perdue contre le 6e Km. C’est ce qu'il nous a confié hier, dans la superbe salle omnisports de Voh où il entraînait ses poussines.
«Je ne m'y attendais pas»

Un coach, heureux, comme ses joueuses. La jeune pivot Sarah Moglia ne tarit pas d'éloge sur son mentor.
«A ce niveau grâce à lui»

Sur le même thème

publicité
L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play