Journée portes ouvertes à l’association Valentin Haüy pour sensibiliser le public au handicap

handicap
journée portes ouvertes valentin hauy
Ce samedi 10 septembre, l'association Valentin Haüy a ouvert ses portes au public. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ère
L'association qui vient en aide aux personnes malvoyantes et non-voyantes du territoire célèbre cette année ses 43 ans d’existence. Ce samedi, elle organisait sa journée portes ouvertes, à la Vallée des Colons, l’occasion de découvrir la structure et d'assister à l'inauguration d'une boutique solidaire.

Ce samedi, il y avait une ambiance bon enfant dans la rue Charleroi, à la Vallée des Colons, au siège de l'association Valentin Haüy. La journée portes ouvertes a pour objectif, comme chaque année, à récolter des fonds, mais aussi à sensibiliser le grand public au sujet de la malvoyance.

Des ateliers de sensibilisation

mal voyant valentin hauy
En Calédonie, 2500 à 3000 personnes sont malvoyantes ou non-voyantes. ©Natacha Lassauce-Cognard / NC la 1ère

À côté des stands de brochettes et de boissons, Alexandre Martinez initie les visiteurs au black poker. Les règles sont les mêmes que le poker classique, à la différence près que les joueurs ont les yeux bandés et des cartes avec des codes sensoriels. "Le compliqué c'est la mémoire. Il y a une grosse partie de bluff dans le poker qui est très visuelle, en voyant les réactions des gens qui essaient de bluffer. Là, on entend les bluffs" explique Alexandre.

Comme l’atelier proposé par Alexandre, différentes activités permettent aux passants de se rendre compte du quotidien des malvoyants. C’est aussi un moyen de partager un bon moment et de mettre en avant des valeurs selon Jamil, l’un des visiteurs. "Ça permet aux voyants de regarder toute la solidarité, toute l'amitié qu'il peut y avoir entre tous ces non-voyants, sans question de races, d'ethnies, d'âge et de sexe" dit-il. 

La cécité rassemble et je trouve ça extraordinaire.

Jamil, visiteur

Autre aspect important de cette journée : la récolte de fonds. La vente de brochettes, de vêtements et d’objets en tous genres permet à l’association de compléter son budget. D’autant que les finances sont fragiles ces dernières années."Ça a été très compliqué. D'abord, il y a eu le Covid, ensuite la situation financière du territoire où les subventions ont été divisées par trois" explique le président, Richard Fournier.

Sur le territoire 2500 à 3000 personnes sont malvoyantes ou non-voyantes. Et si vous souhaitez vous-même vous impliquer, notez que l’association Valentin Haüy est toujours à la recherche de nouveaux bénévoles.

Le reportage de Natacha Lassauce-Cognard et Carawiane Carawiane.

©nouvellecaledonie